Umbrae Bellum

Un RPG contemporain/fantastique, dans un monde où derrière la routine se cache une guerre secrète entre police et mafia...(Yuri/yaoi autorisé, âge conseillé 15 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mar 4 Déc - 0:16

(Bon, cela débute par « comment Valten s’amuse le soir », donc ya une ou deux phrases un peu sanglantes ^_^)

L'homme courrait comme un damné, se perdant dans les ruelles sombres et obscures de Moscou. Il était minuit passé, et la ville était profondément endormie. Les seules personnes encore debout dans ce quartier, généralement, n'étaient pas vraiment animées de bonnes intentions. L'inconnu sautait par-dessus les poubelles renversées, bousculant parfois un mendiant qui errait sans but et lâchait au passage une série de jurons.

Alors qu'il tournait rapidement dans une autre ruelle, il percuta quelqu'un et se retrouva étalé sur le sol. Relevant les yeux, il vit un jeune homme blond, habillé de sombres couleurs, les yeux rouge sang, un katana à la main. Il savait qui était cet homme : Valten Ludermen, un membre de l'Umbra, peut-être un des chefs selon ses sources. En résumé : quelqu'un de très dangereux.


"Allons Inspecteur Karkaroff, pourquoi courir si vite vers votre mort ? Mes hommes manquent d'exercices, ce n'est pas gentil de les faire suer de cette manière..."
"Va...Valten Ludermen...je...je ne sais rien ! Je n'ai rien vu je vous jure ! Je n'étais même pas là ce soir !"

Le dénommé Karkaroff recula en rampant, suivit par Valten qui, marchant paisiblement, s'accroupit finalement face à lui. Un sourire carnassier éclaira son visage, dévoilant une rangée de cros. Ses yeux devinrent lumineux, ses cheveux orangés, sa peau se mit à jaunir et ses ongles s'agrandirent étrangement. Il reprit d'une voix semblant provenir d'un gouffre interminable, tel un écho :

"Alors, tu ne m'as pas vu tuer et mutiler affreusement les onze personnes du métro ? Tu ne m’as pas vu violer cette femme dans une ruelle sombre il y a deux heures ? Tu n'as pas vu mes hommes racketter quelques passants imprudents ?"
"Non...je le jure, je n'ai rien vu ! Je ne sais rien !"
"Rectification, tu ne savais rien...maintenant tu en sais trop...oups, suis-je bête de tout t'avoir dit, dommage..."
"Non...non...NON !!!"
"Oh que si !"

Valten leva son katana et décapita Karkaroff, avant de s'amuser à mutiler allègrement son cadavre, répandant tripes et boyaux autour de lui. Un mendiant qui passait par là hurla de terreur, mais son cri mourut dans ses lèvres lorsque le démon lui logea une balle en pleine tête, faisant jaillir ainsi l’intérieur du crâne du pauvre homme sur le mur. Sa colère rassasiée, son apparence redevint celle d'un jeune homme (presque) normal. Il nettoya son katana, le rangea avec son revolver, puis s'étira avec paresse. Néanmoins, il sentait la présence de quelqu'un d'autre, cela le dérangeait. Il regarda autour de lui, cherchant du regard qui osait le déranger en plein amusement...

(Si quelqu'un veut se risquer ici, il peut XD)


Dernière édition par le Mar 11 Déc - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Lun 10 Déc - 2:48

(moi je m'y risque XD Temeraire? mais non mais non XD faut montrer l'exemple comme bon Admins ^o^ ...Valten je te rapelle qu'il faut pas tuer Jared ok?...au cas ou...)


Jared était parti faire un petit tour après le copieux repas qu'il venait de prendre à l'hôtel 4 étoiles où il avait réservé une jolie chambre qui donnait sur la rue pietonale et très décorer pour les fêtes de Noël. Vous vous demanderais d'où, un jeune étudiant sans un sous aurait-il pu sortir assez de roubles, de yens, de dollar ou d'euros pour se payer un voyage (improvisé) à Moscou, se payer un magnifique Hôtel 4 étoiles, l'Hôtel Durpanovski, et en prime réserver la fichu chambre pour 2 semaines. Ok, on admet que pour un franco-japonais c'est certainement moins cher voyager en Russie qu'au Royaume-Uni (vive les rimes) mais c'est tout de même pas assez. Eh ben, c'est que Jared c'est un type intelligent!! Je sais on dirait pas...mais bon, c'est pas sa faute le pauvre. Bon oui d'où il tirait son pognon...eh ben c'est simple. Jared c'est un détective, et des dangereux plutôt! Depuis quelques années il s'intéresse aux coïncidences bizarres. En fouillant dans les journaux il en a trouvé quelques unes, et petit à petit il a découvert le pot aux roses: L'Umbra. C'est pour cette raison qu'il est partie étudier au Japon, à Tokyo, pour pouvoir observer de plus prés ses ennemis. Il avait travailler dur pendant 1 ans (non pas précisément pour ses études -.- ) et avait réussit en collaborant avec d'autres détectives privés et parfois avec les forces de l'ordre directement donner quelques coups dur à l'Umbra de Tokyo. Entre eux la disparition de Eisuke Sagara supposément PDG du groupe Naoki Construction, et membre influent de l'Umbra en réalité. Ceci dit Jared ne fit que leur fournir l'information, organisé le coup...et c'est tout. Jared n'y participa jamais aux opérations. Et c'était tant mieux. Beaucoup d'agents mouraient.
Il faisait son train train quotidien, créant un rapport inquiétant sur l'Umbra au fil des jours, prenant ça un peu à la légère jusqu¡a que son meilleur ami, Jun Akimoto, fils du président Akimoto, d'Akimoto & Co, meure mystérieusement après 3 jours de coma. Un accident...tu parle, l'essieux de sa voiture (Ferrari...ehem) était scié. C'était prémédité. Ce n'était plus une blague. Il fallait agir. Jared avait obtenu pendant les 3 dernier mois plus d'information que pendant les 8 autres. Oui il était furieux. A la fin il accéda à un compte bancaire bourré de millions, un compte suisse. Tout ce qu'il y a de plus suspect. Grâce au enseignement d'un pot hacker et fou, il apprit a se servir de cet argent, et voilà comment il peut se payer la suit. Mais chut...personne ne doit le savoir ça.
Et voilà comment Jared peut se payer toutes les attentions du monde.
Donc un soir, après son repas copieux au restaurant de l'hôtel, il sortit faire un petit tour râlant contre le froid de Moscou, mais espérant récolter une petite info. Et vous vous demanderais, et le problème de la langue?! Et ben c'est simple, anglais il avait été oublier de l'apprendre, le japonais il le savait, donc pour 2 des 3 pôles de l'Umbra c'était gagné. Il supposait depuis un bon moment que le 3ème était à Moscou et avait demander a une amie de lui faire des cours intensif. Au final Jared pouvait comprendre plus ou moins les frase, et même en prononcer bien qu'avec un accent horrible et une grammaire pas très correct. De toute façon il s'était centrer sur les gros mots, langage universel. Et sur comment dire argent, organisation, armes et tout les champs lexicaux qu'on peut en sortir. Pour montrer un exemple, il s'en contre fiché de dire carotte ou chou-fleur en russe, ce qui l'intéressait c'est dire, pistolet. Il voulait surtout comprendre plutôt que se faire comprendre par le serveur de l'hôtel. C'est pourquoi il essaya de faire un tour par les petites ruelles de Moscou, une carte toujours sur lui au cas où, et surtout toujours armé. Il avait prit des précautions extrêmes. Un gun (merci tonton flic) des shurikens (merci papi japonais) et des aiguilles (merci maman elles ont pas disparu je te les ai prit) pourquoi des aiguilles? Simple...ça peut faire très mal au corps à corps et elles sont presque indétectables. Il s'était cousu une pochette exprès pour les porter.

Il avait marché depuis plusieurs dizaines de minutes et en trouvant un bâtiment avec un escalier extérieur il eut l'idée de monter tout en haut pour avoir une vue d'ensemble sur le quartier. Aussitôt dit, aussitôt fait. Ça le rappela les cours d'escalade du lycée parce que l’escalier rouillé et à moitié cassé c'est dur à grimper. Il regarda la lune pendant un bon moment jusqu'à entendre un cris et des voix. Il se pencha légèrement et se cacha dans l'ombre pour ne pas se faire repérer. Il prit les jumelles qu'il portait toujours sur lui, mais ça ne lui servait pas de grand choses, il faisait trop nuit. Il abandonna l'idée de distinguer le visage des deux hommes. Cependant il tendit l'oreille pour essayer de les entendre. Il entendait un mot sur deux donc bonjours la compréhension. Il comprit néanmoins, que l'homme au sol s'appelait un truc semblable a Krakaroff ou Karkaroff. Il comprit aussi que cet homme avait peur de son interlocuteur, la peur étant un sentiment universel c'était pas difficile de s'imaginer que ce Karkamachin courrait un grand danger. Celui qui se tenait debout, au dire du Karkamachin s'appelait Valten Ludermen...tien tiens c'était plutôt intéressant. Que pouvait bien faire un peintre menaçant un homme dans une ruelle? Son flair de détective lui dit que ça c'était un coup de l'Umbra. Il essaya de s'approcher un peu plus sans faire de bruit en se cachant silencieusement dans l'escalier. C'est alors qu'il entendit tout les pêchés de Valten...

Citation :
"Alors, tu ne m'as pas vu tuer et mutiler affreusement les onze personnes du métro ? Tu ne m’as pas vu violer cette femme dans une ruelle sombre il y a deux heures ? Tu n'as pas vu mes hommes racketter quelques passants imprudents ?"

Il resta blanc. CE MONSTRE avait ...c'était ....incroyable...Il ne vit que une lame reluisante avec la lumière de la lune qui s'abattait sur l'autre homme, sans avoir le temps a réagir. Il mit sa main devant sa bouche, comment...comment pouvait t’on décapiter un homme...?
Mais soudain ce fut plus horrible...il éclata, littéralement, la cervelle d'un pauvre mendiant. Il resta pétrifier devant autan d'horreur sur le palier du 3ème étage de l'escalier de secours à moitié tombé...

Soudain, une des attaches céda, et un morceau de fer tomba par terre tout près de Valten. Jared espérait ne pas se faire remarquer par ce cinglé mental, mais si au cas ou il ne pourrait pas passer inaperçu il tenait fort son gun caché dans son manteau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mar 11 Déc - 0:15

(Mais...mais...mais...j'arrive pas à faire des posts de bourrins comme toi ! S'pas justeuuuuh XD Gomen é_è)

Alors que Valten regardait paisiblement autour de lui, cherchant la source de ce qui le rendait mal à l'aise - sans doute un curieux qui l'espionnait - il entendit un grand fracas de métal derrière lui. Pivotant rapidement, il vit au sol un morceau de fer, provenant sans doute des escaliers extérieurs qu'il y avait souvent sur les immeubles. Un grand sourire s'afficha sur ses lèvres tandis qu'il appela d'une voix à la fois forte et mélodieuse :

"Petit indiscret...montres toi..."

Il sortit tranquillement son flingue de sa veste, puis leva els yeux vers les toits, avant de se fixer vers un point précis, vers le troisième étage d'un escalier extérieur. Un rictus à la fois amusé et menaçant s'afficha sur ses lèvres et, soudainement, il s'éleva dans les airs...oui, ses pieds quittaient le sol et il s'élevait tranquillement, comme par magie. Il monta, monta, puis arriva au troisième étage de l'escalier, son flingue braqué devant lui, sa veste voletant légèrement sous la brise fraîche...ses pieds à plusieurs mètres de hauteur du sol XD.

"Qu'avons nous là...ola !"

Il vit un jeune homme qui semblait essayer de se cacher - en vain vu la position de Valten - mais l'inconnu avait la main dans sa veste...une arme ! Le démon plongea soudain vers le sol (toujours en volant XD), pusi remonta brusquement pour apparaître juste à côté de l'inconnu, son flingue braqué sur lui.

"Au moindre geste vous êtes morts..." voix mélodieuse plus inquiétante qu'autre chose XD "Ce n'est pas bien d'espionner les gens ainsi...alors dîtes-moi jeune homme...qu'avez vous vu ?"

Bien entendu, le jeune homme avait tout vu, Valten en était sur. Et même si ce n'était pas le cas, le destin de l'inconnu était scellé : la mort. C'est ça lorsqu'on est au mauvais endroit et au mauvais moment...dommage, il n'avait pas l'air très moche, voir mignon, et pas spécialement agressif...mis à part qu'il semblait avoir une arme...
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mar 11 Déc - 1:29

(Pas grave!! ton poste me donne des idées!! )(pas trop long le mien non plus )

Jared avait largement l'impression de rêvé. COMMENT EST-CE POSSIBLE QUE CE TYPE VOLE?! C'était textuelement la pensé de Jared quand il vit ce monstre devant lui. Jared était acroupi sur le petit palier du 3ème étage en équilibre a moitié caché par une caisse en bois vielle de plusieur décénies aparament, une relique archeologique quoi. Mais biensur sa cachette n'était plus de grande utilité PUISQUE CE MACHIN FLOTTAIT DANS L'AIR DEVANT LUI!!!
Vous n'avez jamais eut la sensation que la réalité dépassait la fiction? Ben c'était exactement ce que Jared pensait à ce moment. Cependant il ne lacha pas sa Tokarev semi-automatique cadeau de son tonton. Il savait que sinon il était completement mort. Le...mec flottant devant lui, avait aussi un flingue. C'était risqué.
Jared était en train d'élaboré une téorie pour analysé la situation et reagir de la meilleur façon, quand, sans préavit, ce balon humain redescent comme une fleche vers le sol. Jared ne comprit pas pourquoi il avait fait ça et se pencha vers le vide pour voir si Valten tentait de fuir.
Au contraire, celui-ci remonta en fleche, ce qui ne laissa pas le temps a Jared de prononcer une exclamation qu'il se retrouva avec un mec flottan a coté de lui, un gun braqué sur lui, et l'impossibilité de bouger sous peine de crever...quel situation catastrofique...certainement.
Et voilà que le mec lui parle en russe, non mais qu'elle manie des gens de parler en russe franchement!! (bon...s'il est à Moscou c'est peut-être normal mais il ne l'entend pas de la mème oreille)
Il décida de jouer le petit touriste innocement perdu.


"Excusez-moi mais je ne vous comprend pas...vous pourriez abaisser votre arme s'il vous plait...je ne comprend pas pourquoi vous vous en prenez à moi"

Evidement il acompagnait tout cela d'une atitude de touriste débousolé, bref du pur theatre. C'est la vocation frusté de Jared être acteur. Et pendant qu'il ocupait m'sieur le peintre délinquant avec la convers il enleva discretement la main de sa proche et d'un coup rapide et avec une habilité surprenante, se tournant sur lui-même pour taper sur le poignet de Valten et sur sa joue, il reussit à l'ocuper pendant assez de temps pour prendre la fuite en descendant l'escalier rouillé et pourris.

Tout aller pour le mieux, si ce n'est que vers le premier étage, la structure en fer rongé par les ans céda soudainement, precipitant Jared et une tonne de ferraille contre le sol.
Sur le coup, il fut atourdi, mais recouvra vite les sens. Ce n'était pas le moment pour glander sous une tonne de déchets ferreux. Il essayat de se remetre droit, mais ne reussit pas à se relevé. Une des barres en fer les plus lourdes lui bloquaient la jambe contre le sol avec une douleur perçante. Il se maudit d'avoir aussi peu de fortune. Là il pouvait se donner pour perdu. Il devait reflechir quelque à quelque chose et vite, avant que l'autre oiseau ne descende le voir.

_________________


Dernière édition par le Mer 12 Déc - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mar 11 Déc - 21:37

Alors que Valten s'extasiait à l'avance de la mort qu'il offrirait à l'homme, c'est à dire une mort violent comme il les aimait, ce dernier commença à lui parler dans une langue étrangère. Etant doué pour cela, Valten réussi néanmoins à comprendre que l'homme était un touriste, et qu'il se demandait pourquoi il s'en prenait à lui. Il ne pu s'empêhcer d'éclater de rire devant l'inconnu, son arme toujours pointée vers ce dernier. reprenans son calme, il répondit dans un anglais presque irréprochable malgré son accent :

"Je n'en ferais rien très cher, vous voyez, vous êtes dans la situation <présent au mauvais endroit et au mauvais moment>, vous m'en voyez navré...enfin non pas vraiment...enfin pour résumé, vous allez devoir mourir très cher..."

Avec un sourire sadique, Valten pointa son arme vers la tête de l'homme, son doigt commençant à exercer une légère pression sur le revolver : il allait tirer. Mais au moment où le tir allait partir, il eut un léger moment d'innatention - sans doute parce qu'il pensait faire face à un touriste sans défense - et le jeune homme en profita pour lui donna un rapide coup sur la joue et la main, avant de s'enfuir. Valten tira plusieurs coups mais en vain, troo surpris qu'il était par l'attaque...surprise ! XD

"Nom de...TU VA MOURIR !!!!"

Il venait d'être offensé par ce minable (point de vue de Valten XD), ausis il n'allait pas se retenir. Ses cheveux virèrent à l'orange, sa peau se mit à nnouveau à jaunir, alors que ses yeux se remplissaient de noir, laissant juste deux pupilles d'un jaune vif inquiétant. De plus, des crocs garnirent sa bouche et ses ongles s'allongèrent pour se transformer en griffes. Il venait de prendre sa véritable apparence de "Démon de la Colère". Alors qu'il fondait vers sa proie, toujours en volant, celle-ci fut précipité au sol par le désassemblement de l'escalier au niveau du premier étage. Béni soint les escaliers extérieurs russes des quartiers dangereux...Eclatant de rire, Valten attérit au sol non loin du tas de décombres et commença à s'approcher.

"Alors monsieur le touriste, on fait moins le malin hein ?"

Sa voix semblait tout droit sortie d'un abîme sans fond et, tandis qu'il s'approchait de Jared bloqué, une aura encore plus sombre que la nuit (si si, je vous jure XD) commença à émaner de lui, alors qu'il sortait son katana avec sa deuxième main, la première étant déjà armé du revolver. Arrivé près du jeune homme bloqué par les décombres, il se pencha vers lui et approcha son katana de la gorge du malheureux.

"Je comptais t'offrir une mort violente mais rapide...tu as gagné, je pense que maintenant, pour calmer ma colère, je vais devoir te torturer durant quelques heures, puis je pense que je vais dévorer tes entrailles...pendant que tu seras encore en vie bien sur...qu'en dis-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mer 12 Déc - 1:18

* Et merde *

Aussi simple que ça, c'était la première pensé qui traversa l'esprit de Jared. Vous savez, il y a des jours ou il vaut mieux rester coucher, ben pour Jared, ce 12 décembre c'était l'un d'eux. Au petit déjeuner un serveur lui renverse le café dessus, à midi il retrouve une mouche dans sa soupe (allez savoir) et le soir, comble du comble IL RISQUE DE SE FAIRE TUER!!!! Ce qui n'est pas rien! Et en plus, par une sorte de clown déguisé en petit chinois de peau jaune avec des yeux d'albinos et des griffes de...euh...ben je sais pas. De démon quoi! Un clown un peu effrayant quand même.
Bref avoir la jambe bloqué par les débris du fichu escalier, qui n'avait rien d'autre a faire que de ce casser a ce moment précis, ne l'aidait pas précisément. Oh quelle bonne journée j'ai fait une connaissance terrifiante mais tout va TRÈS BIEN!
Bon en fait...il avait peur. Bah oui c'est plutôt normal d'avoir peur quand un fou furieux du genre Valten te dit qu'il va te torturer et te bouffer tout cru!! Et part dessus le marché avec le reluisant katana sous la gorge de Jared, le même qui a servit à décapiter le pauvre Karkamachin.

Deux autres pensées lui traversèrent alors l'esprit.


* Putain...je fous quoi ici?! Qui m'avait demandé à moi de me foutre dans un pétrin pareil?! *

Et sentant que Valten pourrait lire en lui la frayeur qui le prenait, la raison prit le dessus.

* Stop! Oui j'ai la trouille! Mais je ne peux pas laisser qu'il s'en rende compte sinon je n’ai aucune possibilité de m'en sortir!! Au secours... putain...je veux me réveiller...je veux pas....Merde...je peux pas faire ça...j'ai qu'une seule option...réfléchit...réfléchit...AH!! Je sais le coup du rapport...mais…il a un katana...et un gun...réfléchit...attend une minute Tonton m'avait dit que je devait compter les tirs....souvient toi!! Un, deux,...8!....O.o! Je connais ce type de révolver. Vive les cours chiant de tonton!! Ils ne chargeaient que 8 balles. Ce qui veut dire qu'il ne pourrait pas me faire finir avec une balle dans la cervelle. *

Jared retrouvait peu à peu une lueur d'espoir de pouvoir survivre à cette journée catastrophe. Ces pensées suivirent telles qu'elles sont transcrites ci-dessous

* Oh OH! Merci merci!! Il n'a plus de balles, quel miracle!! Si je sauve la peau je croirait au destin, a la providence et même en Dieu s'il le faut! Bordel...je veux en sortir au moins vivant...Bon maintenant le problème nº2...le grand couteau tranchant. C'est certainement un grand problème...un problème de taille je dirait même!! Bon stop les conneries...Si je dit rien je vais me faire tuer illico...et si je lui sort un truc intéressant il va peut-être me foutre la paix avec le couteau à découper les filets de saumon. Heureusement moi je conserve mon arme bien chargée. Parfait. *

Dans la réalité, toutes ces pensées qui prennent ici autan de lignes ne furent que quelques secondes. Il avait l'air de réfléchir si la proposition de Jared de se faire bouffer cru lui convenait ou pas.

" Je suis navré cher anthropophage mais j'ai l'impression que je ne ferait pas un bon repas. J'ai un mauvais goût vous savez? "

Il parlait avec sûreté. Il avait un plan. Et son anglais était tout aussi presque parfait.

_________________


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 2:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mer 12 Déc - 22:49

Valten réfléchit quelques instants, tout comme Jared le faisait. Qu'allait-il faire de lui ? Peut-être lui couper les jambes pour éviter toute retraite...puis ensuite l'immobiliser entièrement...lui ouvrir tranquillement le ventre, en prenant garde de ne pas le tuer immédiatement...et enfin, s'amuser avec les entrailles du jeune homme, le tout se terminant par un bon repas à base de chair humaine, provenant d'une victime encore vivante...quel délice ! Il en avait l'eau à la bouche !

"Hum oui...ça pourrait être bien..."

Il parlait tout seul, semblant réfléchir. Puis, d'autres idées lui vinrent en tête, des dizaines de tortures différentes apparaissaient dans son esprits, toutes plus horribles les unes que les autres. Oui, cet homme l'avait véritablement contrarié, il devait le faire souffrir à tel point que cet humain le supplierait de le tuer vite...Tout à sa réflexion, un détail lui revînt en mémoire...son revolver était vide. Il se doutait bien que l'homme s'en était rendu compte, aussi il rangea négligemment l'arme à feu sous sa veste.

*Ca m'apprendra à tirer comme un taré avec un revolver qui n'a que huit balles par chargeur...*

Il soupira intérieurement, puis revînt à sa future victime, qui semblait réfléchir au fait de se faire manger cru ou non...à croire qu'il était tombé sur un parfait crétin...Alors qu'il s'apprêtait à mettre en route son premier plan, c'est à dire couper d'abord les jambes de Jared, ce dernier prit la parole dans un anglais quasiment aussi parfait que celui de Valten. Ce dernier l'écouta, surprit, puis éclata de rire.

"Oh voyons, ne vous inquiétez pas monsieur le touriste inquiet de ma santé, j'ai un estomac solide...je pense que j'arriverais facilement à vous digérer...et pour tout vous dire, vous me semblez au contraire très...appétissant."

Pour ponctuer ces mots, il se lécha les lèvres avec un air gourmand (gourmandise ? perversité ? nul ne le saura jamais XD), son katana toujours sous la gorge du jeune homme. Il ne mit pas tout de suite son plan à exécution, peut-être que ce touriste pourrait l'amuser un peu en parlant...autant lui laisser une très maigre chance...
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mer 12 Déc - 23:49

Valten avait fait le mauvais choix. Il était perdu. Jared avait saisit la très mince chance que lui offrait Valten pour survivre et causer vraiment beaucoup d'ennuis au pauvre Valten.

Jared baissa un peu la tête et commença à rire. D'abord on aurait crut qu'il sanglotait, mais bien vite un rire sonore se fit entendre. Se moquait-il de Valten ? Qui sait.


" Ça j'en suis sur! Ton estomac doit être vachement résistant pour t'alimenter de chair humaine cru espèce de cannibale. Mais je m'inquiète bien plus de ma santé que de la votre mon cher anthropophage. Si vous me mangez il n'en restera rien de moi et je ne peux pas le permettre. "

TTout ce petit discours dans un bon anglais, montrant qu'il avait fait le first certificated et qu'il parlait couramment anglais, était accompagner d'un sourire malin. Et oui, au grand malheur de Valten, il avait un plan. Il n'y a pas pire ennemi que celui dont la raison parle plus fort que le coeur. Et malheureusement pour Valten, Jared était l'un d'eux.
Une pose s'installa un instant de silence, le calme avant la tempête on va dire.
À la seconde suivante Jared bombardait Valten d'arguments selon lesquels il était néfaste pour les intentions de Valten de le manger tout cru.


" Je vais te donner...euh...3 raison pour lesquelles tu ferait mieux de pas me tuer...mais avant...j'ai un petit problème tu vois? "

Il levait légèrement sa main droite pour lui signaler l'épée qu'il avait sous le cou. Évidement il faisait une tête tout innocente de clown à la con pour donner à Valten l'impression qu'il n'était qu'un pauvre touriste un peu cinglé.

" Je ne peux pas parler avec ça sous la gorge. Et puis...ce que je doit te dire...c'est intéressant pour que les ombres restent des ombres...pour que L'Umbra continue à être le reflet obscur du soleil..."

Ces frases n'auraient pas eut de sens pour un citoyen normal, mais Jared avait la certitude que Valten n'était pas un citoyen normal. Déjà IL VOLAIT OK?! Et ça c'était vraiment pas du tout normal! Après il était cannibale!! Et ça non plus ce n'était pas vraiment normal! Et pour finir Jared avait la conviction que Valten, en plus de peintre, était l'un des princeps de Moscou. Voilà pourquoi pour Valten ces frases étaient vraiment inquiétantes. Peut-être que cela donnerais encore plus envie a Valten de lui traverser le cou, mais il fallait y aller. Ça passait ou ça cassait, il n'avait pas le choix.
Et puis, parfois, miser sur les plus petites chances donne un résultat incroyable...

_________________


Dernière édition par le Sam 15 Déc - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Sam 15 Déc - 0:03

Un sourire sadique s'afficha sur le visage lorsqu'il vit que sa malheureuse victime commençait à sangloter. C'était vraiment le meilleur moment...quand le malheureux commence à perdre espoir et implore la pitié de son bourreau...C'était un moment presque...magique pour Valten. Mais son sourire s'effaça immédiatement lorsqu'il se rendit compte que le jeune homme ne sanglotait pas : il riait. Peut-être avait-il perdu la raison ?

*Il n'a plus toute sa tête je crois...*

Il l'écouta avec une grande patience, puis haussa un sourcil. Trois bonnes raisons de ne pas le dévorer tout cru ? Il aimerait bien entendre cela tiens...cela promettait d'être amusant. Il fit un léger sourire pour signifier à Jared qu'il l'écoutait avec attention, mais encore une fois, ce sourire disparu lorsque le jeune homme mentionna l'Umbra. Là, ça devenant d'un seul coup moins amusant. D'ailleurs, la lame de Valten écorcha légèrement le cou du jeune homme lorsque le démon appuya légèrement sur sa garde sans le vouloir.

"...Je crois que vous allez tout me dire, qui que vous soyez...vous allez parlez oui...vous avez intérêt...je suis totalement à votre écoute..."

Valten éloigna son katana, mais le garda prêt à frapper au moindre geste suspect de Jared, et il fit un signe de tête pour le lui faire comprendre. Non, là vraiment, quelque chose n'allait pas. Ce jeune homme n'était pas un simple touriste...Mais cela n'avait pas d'importance, car il serait bien obligé de tout raconter. Et s'il connaissait l'Umbra et était du mauvais côté, alors sa vie ne serait pas épargné, peu importe les raisons qu'il lui donnerait...

(Désolé, niveau inspi en ce moment, je suis faible --)
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Sam 15 Déc - 2:58

( c'est pas grave je suis pas plus inspiré que toi )

Sûrement il manquait plus d'un boulon à Jared. Et ça depuis tout petit. En fait il était tombé du berceau quand il n'avait que 6 mois. Ça doit être pour ça...
Cependant, Jared avait réussit. Valten avait enlevé le fichu katana de son cou même s'il avait eut en prime une égratignure ce qui ne lui plaisait pas trop. Mais bon. Il avait vu comment le sourire narquois de Valten, petit à petit, disparaissait. La satisfaction que cela lui produisait était supérieure à la douleur de n'importe qu'elle blessure. Tout allait comme prévu. Mais il devait être extrêmement prudent. Il ne pouvait pas se permettre le luxe de faire un faut pas, sa vie en dépendait justement XD.

L'Umbra. Il en pouvait parler en long en large et en travers. Par où allait-il commencer?! Fallait marquer le coup. Montrer que t'était dangereux mais aussi montrer que t'était intouchable...


"La première raison c'est....euh... que je suis un innocent touriste? "

Fallait vraiment manquer de neurones pour ne pas voir l'ironie poignante dans la frase de Jared. Quel culot quand même. C'était plutôt rare trouver un touriste qui soit au mauvais moment au mauvais endroit, qu'il soit capable de se défendre, et qu'en plus connaisse l'Umbra.

Pendant ce temps il avait prit soin de discrètement introduire sa main gauche dans sa poche pour empoigner sa Tokarev. La partie gauche du corps de Jared se fondait avec l'ombre de la nuit lui permettant une liberté de mouvement surprenante et certainement très utile. Il réussit à pointer Valten à la tête sans que celui-ci puisse percevoir le moindre mouvement.


" Et parce que, raison 3: Si tu me tue, il y aura un rapport qui passera directement au mains des dirigeants des Forces de l'Ordre avec tout plein d'info sur un mec qui s'appelle Valten Ludermen, princeps de la Umbra, comment le trouver et comment le tuer ^^ Sans parler des autres membres de la Umbra moscovite et tokyote. Des exemples? Oh tout simplement 20.000 dollars que vous posséder et qui sont apparemment sortie du néant. J'ai aussi plein d'autre information, vous voyez le genre de rapport que c'est...ce serait terrible s'il tomberait en mains des Forces de l'Ordre..."

Jared avait fait des recherches approfondis et bien qu’il ne disposait pas de toute l’information, celle qui possédait était suffisamment dangereuse si elle était révélée.
Son air tout innocent faisait rager Valten. Jared se moquait ouvertement de Valten. Cependant il n'avait pas dévoilé la raison nº2 qui était qu'il le braquait avec un pistolet caché, et qu'il pointait justement entre les yeux de Valten...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Dim 16 Déc - 21:26

(Je vois ca *ton ironique XD*)

"Hum...cela ne compte pas..."

Valten éclata de rire. Un innocent touriste mais oui...mais un touriste qui en savait beaucoup trop, c'était plutôt une bonne raison de le tuer ! Mais le sourire de Valten disparaissait au fur et à mesure. Si Jared voulait attirer l'attention du Princeps, c'était très réussi ! Non seulement ce "touriste" connaissait l'Umbra, mais il connaissait la véritable identité du peintre et d'autres informations tout aussi importantes. Et en plus, il était en contact ave les forces de l'ordre.

*Oh non...pas encore un de ces saleté de détectives privés...*

Le démon avait déjà eu à faire avec un détective de ce genre, mais celui-ci était beaucoup moins malin et encore loin d'en savoir autant, aussi il n'avait représenté que peu de danger. D'ailleurs, il était entre les mains de son frère démon de la luxure, le pauvre...Valten resta silencieux un instant, puis éclata à nouveau de rire, son poing crispé sur son katana montrant qu'il était sur le point de frapper.

"Bien ! Cela ne fait qu'une raison de plus pour te tuer ! Tu représentes un trop gros danger jeune inconnu...je suis vraiment désolé...enfin pas vraiment...mais tu dois mourir. Puis-je connaître le nom de ma future victime ?"

Mais quelque chose tilta dans son esprit. Il manquait une raison. Et quelque chose lui disait qu'il était en danger, son sixième sens peut-être...lui en danger ? Il se faisait des idées, il était le princeps démon de Moscou tout de même, et pas n’importe qui ! Il retarda néanmoins son coup qui s'apprêtait à tomber sur Jared, puis demanda d'un air curieux :

"Et la deuxième raison alors ? Peut-être qu'elle te sauvera la vie...avec beaucoup de chance..."
*Je vais effacer cet air moqueur de son visage...une bonne fois pour toute !*
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Lun 17 Déc - 0:48

( Tu peux parler toi XD super post XD )

Jared ne pouvait effacer ce sourire moqueur. Il ne le pouvait pas tout simpletement parce que Valten était vraiment la personne la plus prévisible qu'il n'avait jamais eut l'ocasion de rencontrer auparavant. Tout allait comme il avait planifier. La raison stupide du touriste, il avait bien rit Valten. La raison qui montrait a Valten la dangerosité de son adversaire et qui donnait l'impression que Jared était vraiment cinglé pour dire ce qu'il avait découvert. Et finalement le fait de ne pas dire la 2nd raison, le fait de le rendre curieux et sur de lui. Bordel tout marchait à la perfection! Il ne comprenait pas comment un Princeps pouvait être aussi pas doué comme lui. C'était évident le piege de Jared et pourtant Valten y été tombé en plein. C'était vraiment trop drôle et cela ne faisait qu'elargir le sourire moqueur qui s'affichait depuis un bon moment sur le visage de Jared. Le piege allait se refermé en beauté.

Jared sur de lui annonçat son nom et prénom. Il n'avait aucun problème pour que son ennemi connaisse son prénom ni son nom. Au contraire il ne voulait pas se caché, c'était plus amusant et excitant le danger. Surtout que cette bataille il allait la gagner lui.


" Jared Von Herrgal...oui un détective privé, avec surement un gout déguelasse a poisson crut ^^ je suis navré mais j'adore les sushis "

Et puis enfin quand le coup allait s'abattre, Valten demanda. Il demanda!! Voilà. Tout était finit pour lui. Il était de loin le détective privé le plus dangereux auquel Valten avait du faire face.

" La 2nd raison? hum...je me souvient plus...ah oui!!"

Il éclata de rire très fort. Ça l'amusait la dernière frase de Valten: peut-être effectivement qu'elle lui sauverais la vie...C'était sur

" Tu veux vraiment savoir? La 2nd raison c'est que je suis en train de te pointé entre tes deux beaux petit yeux avec une Tokarev semi-automatique et que si tu lache pas tout de suite ton épée ou tu fait le moindre petit geste je t'envoit directement dans l'autre monde mon cher peintre ^^ "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mar 18 Déc - 20:35

(Question de point de vue)

Valten sourit légèrement lorsque l’inconnu se nomma alors. Il fut même très amusé lorsque celui-ci annonça même qu’il était détective privé. L’ennemi le plus dangereux pour lui et l’Umbra, la police était tellement facile à berner…Il ne comprit néanmoins pas l’allusion aux suchis, et ne répondit pas, se contentant d’observer sa future victime d’un air interrogateur. Bon, autant être poli, aussi il allait se présenter. C’était toujours plus plaisant de connaître le nom de celui qui allait nous tuer.

« Enchanté Jared, je me nomme Valten Ludermen, et je peux vous garantir que vous avez bon goût. Du moins, vous me paraissez plus qu’appétissant… »

Puis, le dénommé Jared réfléchir à la deuxième raison de « pourquoi il serait regrettable de ne pas me tuer ». Le démon de la colère attendit patiemment, toujours très amusé par la situation, mais c’est une expression de surprise qui se peignit sur son visage lorsque sa peut-être future victime éclata de rire. Peut-être le jeune homme avait-il perdu la raison ? Mais la raison de son hilarité devînt claire lorsqu’il reprit la parole et expliqua la fameuse deuxième raison. Ah, là en effet il avait un problème, mais bien qu’il perdit son sourire, aucun signe de panique n’apparu sur son visage.

« Un Tokarev semi-automatique ? Bon choix d’arme…pratique à cacher par rapport à mon revolver ou encore à mon katana… »

Il soupira légèrement en regardant un instant vers le ciel, son katana toujours prêt à frapper, puis reporta son attention sur Jared et reprit d’un ton à la fois assuré et amusé.

« Oh, tu n’as toujours pas compris ? Quelqu’un qui vole, peut faire pousser des griffes et des crocs et d’où peut émaner une aura noire comme tout à l’heure, une telle personne peut-elle être humaine ? J’en doute, alors je vais vraiment me présenter. Valten, Démon de la Colère, enchanté de nouveau. Penses-tu vraiment, mortel, qu’un simple tir de pistolet pourrait me faire plus de dégâts qu’une piqûre de moustique ? Tu es vraiment naïf… »

Il laissa échapper un léger rire, fixant les yeux de Jared derrière son visage qui ne laissait transparaître aucunes de ses pensées. A vrai dire, il bluffait totalement. Un démon, comme n’importe quel humain, était éliminé si il subissait une blessure mortelle. Bon, il ne mourrait pas, il se retrouvait juste exilé dans le néant pour plusieurs millénaires. Mais ce n’était pas une perspective réjouissante, il fallait qu’il trouve une solution, au cas où ce Jared se révèlerait être un excité de la gâchette…

« Je te propose une chose. Je baisse mon arme, et toi tu sors la tienne et tu la baisses tout comme moi, et ainsi nous pourrons parler entre gens civilisés. Même si je suis un démon, je t’offres une promesse : je ne te tuerais pas. Tu es une proie plutôt amusante, il serait dommage de te perdre si vite… »

Valten et la diplomatie, c’est plutôt moyen…
Revenir en haut Aller en bas
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Mer 19 Déc - 1:01

Jared était en train d'aluciner. Comment était-ce possible que se soit si facile de pieger un démon?! Peut-être rêvait-il et allait-il se reveiller dans quelques instant avec l'impression d'avoir capturer le diable en personne. Mais non. Les secondes, les minutes, elles passaient insessantes sans le moindre indice de reveil. C'était incroyable. L'euforie de se sentir victorieux le remplissait de la tête au pied. Bon pas vraiment. Sa jambe lui faisait mal. De plus en plus mal. Elle s'était prit dans les décombres et sentait une pression de plus en plus forte sur sa jambe, et comment la douleur prenait de plus en plus place dans son esprit. Mais il reussissait à la repousser un peu avec l'aide de cette euforie.
Il éclata encore de rire quand Valten se présenta, et avec un ton moqueur et un sourire malicieux il dit après un silence entre la dernière frase de Valten et le début de son monologue:


" Je sais qui vous êtes, un peintre réputé en Russie et inconue ailleurs, dont j'aime particulièrement l'oeuvre Rêve d'une nuit en plein été Mais celà n'a pas d'importance, vous m'avait l'air d'un type tres bizarre qui flotte dans l'air et qui est Princeps de l'Umbra. J'ai bien d'autres infos sur vous ne vous en faites pas mon cher. Je pourait même écrire une biographie sur vous et j'en serait enchanté si vous voulez bien me laisser en vie.
En tout cas je vous remercie de votre valoration positive de mon arme, je voit que vous connaissait le danger que vous courrez. C'est agréable de traiter avec des gens concients du risque qu'ils courrent "

Jared éclatait de rire interieurement. Valten sans voir exactement de qu'elle arme il s'agissait (je rapelle que les ombres couvrent toute la partie gauche de Jared = son bras gauche et son arme) il avait crut a son histoire. Il aurait pu bleuffer que Valten l'avait cru. XD Décidement les démons n'avaient pas de cerveau. Mème avec la douleur à la jambe il reussissait a penser moyenement clair. Il continua tranquilement son monologue.

"Je vous remercie pour l'information sur les crocs et les griffes mon bon monsieur, cependant il vous serait utile de considérer ma menace. Je doute que quelque chose qui vole, démon ou autre ne puisse se faire tuer. Je suis enchanté de vous connaître cher démon de la Colère, mais si vous me le permetait j'aimerais vous donner un petit conseil. La force brute et la colère ne resultent pas toujours, surtout quand votre adversaire vous pointe avec un flingue, direct entre vos deux petit yeux, et a moin de ne pas avoir de cerveau, chose dont vous semblez manquait, vous mourrez imédiatement si je tire. Et non je ne vais pas gaspiller de balles pour vous le démontrer. J'avais prévu vous convertir en passoire avec l'intégralité de mon chargeur. "

* Ce mec est vraiment naze. J'ai pas d'autre choix pour m'en sortir que de le braquer avec mon pistolet même si je ne peux pas le tuer c'est la seule chose qui peux me sauver, il croit qu'il me fera changer d'avis?! Je met ma peau en jeu quand même!!! Il peux toujours courrir je baisserais pas le regard *

Cependant, de temps en temps la jambe lui faisait vraiment mal l'obligeant à faire des grimaces de douleur involontaires et incontrolés. C'est alors que Valten eut la merveilleuse idée d'utiliser la diplomacie. Cependant XD il ne fi que donner plus d'assurance a Jared.
D'un coté ça ne faisait que satisfaire Jared, car si Valten ne pouvait pas mourrir, il pourait tranquilement le tuer, ou le laisser tirer ce qui aurait alerter les poulets, et normalement personne peux s'échaper si sa jambe est prise dans les décombres.
Bref Jared se savait vainqueur et il en profitait pour savourer chaque moment.


" Je suis navré mais je ne vais pas abaisser mon arme. Parce que si vous avait dit vrai avant, vous pouriez me blesser gravement avec vos ongles et crocs extensibles et ne ne puis le permetre Surprised . Par contre j'ex...j'exgige....."

Il affichait une moue innocente d'enfant sage, quand soudain la douleur s'emplifiait et s'emplifiait et sans avertir, il commençait à glisser sur le coté sans vraiment comprendre pourquoi. La dernière chose que ses sens captèrent était le froid pavé qui couvrait le sol, la dureté de celui-ci quand sa tête entra en contact avec et une vision renversé de son enntourage....puis plus rien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   Sam 22 Déc - 23:09

Valten écoutait ce cher enquêteur en silence, mais néanmoins toucher par tout ce qu'il disait. Il en savait beaucoup trop, et là, il devenait vraiment dangereux. Si seulement il était sur de l'affirmation de Jared comme quoi il lui braquait un flingue vers la tête...Si il tentait quoi que ce soit, le jeune homme allait ouvrir le feu, même si il pensait que cela n'aurait aucuns effets. Normal, que faire d'autre dans ce genre de situation ? Le problème, c'est que cela risquait de le tuer...Il garda néanmoins son air calme et répondit :

"Je vois, je suis heureux que vous appréciez cet oeuvre...Et sans vouloir être offensant, je vous prierai de ne pas écrire une biographie sur moi. Cela ne m'intéresse pas vraiment."
*Si c'est un simple humain...encore quelques instants...*

Valten avait repéré la grave blessure de Jared à la jambe. Il savait très bien qu'une telle blessure, en plus de la perte de sang, allait finir par provoquer une perte de conscience. Un démon n'aurait aucuns mal à supporter cela, mais si Jared n'était pas humain...Il comptait vraiment sur ce fait pour s'en sortir et avoir une revanche sur ce satané fouilleur de merde (quel violence du langage XD)

"Ces informations vous sont inutiles, vu que vous m'avez vu transformé tout à l'heure, à moins que vous ne soyez aveugles bien sur..." léger rire "Et vous savez, je déteste que l'on me tienne tête, cher Jared, et vous avez raison, la force et la colère ne résout pas tout. Mais la résistance physique et mentale est parfois très importante..."

Plus que quelques secondes, il le sentait. Il ne pu empêcher à un grand sourire carnassier de s'afficher sur ses lèvres, un regard victorieux vers son adversaire. C'était presque comme si il le tenait entre ses griffes. Il regarda Jared vaciller peu à peu et, une fois que celui-ci atteignit le sol, le démon de la colère se pencha vers lui et murmura d'un ton doucereux :

"Faites de beaux rêves, Jared Von Herrgal...et priez pour ne jamais vous réveiller..."

Il regarda le jeune homme sombrer dans l'inconscience, puis laissa échapper un léger soupir de soulagement, suivi d'un rire victorieux. Vraiment, les duels d'intelligence, il détestait cela...il était le démon de la colère ! Pas le démon de la réflexion logique ! Mais tuer ce jeune homme serait tout aussi dangereux pour lui, il le savait. Il s'empressa de dépouiller Jared de toutes ses armes, puis le prit sur son dos sans douceur, avant de s'éloigner tranquillement. Il avait trouvé un nouveau jouet...

"Nous allons beaucoup nous amuser très cher..."

[ ==> Galerie d'art Basilea ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'ombre s'étend sur la nuit (un peu de ang au début)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canicule et bébé
» Les ouvriers de l'ombre : Quand la prison se met au travail ...
» Obligée de démolir sa maison car elle fait de l'ombre a sa voisin
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Umbrae Bellum :: Detente [hors RPG] :: Archives-
Sauter vers: