Umbrae Bellum

Un RPG contemporain/fantastique, dans un monde où derrière la routine se cache une guerre secrète entre police et mafia...(Yuri/yaoi autorisé, âge conseillé 15 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seikyo Madarame
Croqueuse d'homme
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 25
Localisation : En train de courtiser un homme
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Lun 14 Jan - 0:09

Un soir comme un autre,une vie pas comme les autres,des habitudes dangereuses,le chasseur s’enfuyant devant la proie puis inversion des rôles.Un mot comme un autre prononcé d’une voix ironique : "attrapez-moi" et le chasseur se fit passer pour la proie…

Le soleil venait à peine de se coucher,elle entra doucement dans un bar,une tenue et une attitude provocante comme d’habitude.Elle sourit en observant les regards qu’elle suscitait : aussi bien convoitise que haine.Elle aimait cela,ce n’était pas nouveau pour elle.
Il n’y avait pourtant pas encore beaucoup de personne dans le bar,peu importe elle arriverait bien à se faire assez remarquer pour mettre son plan à exécution.Elle commanda un cocktail alcoolisé,premier élément dont elle avait besoin.Pendant qu’elle sirotait tranquillement sa boisson elle lança quelques œillades provocantes afin de raviver le désir des hommes présent dans la salle.

Plus l’heure avançait,plus elle s’impatientait.Etait-ce possible de se trouver au milieu de tant d’indifférents ? Aucun homme ne s’était décidé à l’aborder mais elle soupçonna les regards menaçant d’un certain homme d’avoir dissuadé les autres d’entreprendre quoi que se soit.Ce serait lui qui l’aurait et personne d’autre semblait dire ses yeux.
Intérieurement elle se félicita alors de sa chance,il avait l’air influent,sûrement une conquête intéressante.

Il y avait un grand nombre de verre devant elle,elle feignait de n’être plus en état de résonner correctement alors que ses facultés n’étaient d’aucune manière altérées.Elle se dirigea en titubant vers la porte et sorti de l’établissement.Elle fit semblant de ne pas voir les quelques hommes qui l’avait suivie et se dirigea intentionnellement vers une rue qu’elle savait déserte et sombre.

Arrivée au milieu de la rue elle se fit plaquer sans aucune délicatesse contre le mur,la deuxième partie de son plan commençait.
Les hommes qui la poursuivaient affichaient tous le même sourire avide.Ils avaient,il semblerait la même envie dont elle dépendait grandement.A l’instant même où ils s’apprêtaient à satisfaire cette envie elle tordit le bras de celui qui la tenait avec une force qui paraissait presque étrange pour une si frêle jeune femme.


"Vous me voulez ? Alors faites tout pour m’avoir :attrapez-moi !"

Et enlevant ses hauts talons,elle se mit à courir les entraînant vers un endroit où elle savait qu’elle pourraient enfin accomplir la dernière partie de son plan :le parc se trouvant à quelques minutes de là.

Une poursuite effrénée,un rire léger qu’elle ne pu empêcher de franchir ses lèvres,trois hommes qui ne se lassait pas malgré le fait qu’elle semblait infatigable.

Elle arriva devant le parc avant eux.Parc malheureusement fermé ou bien heureusement ?
Avec ses pouvoirs elle ouvrit la grille et entra la laissant entrouverte afin de montrer la direction à suivre à ses poursuivants.
Ils arrivèrent quelques instants après elle,assez bêtes pour tomber dans son piège.Elle continuait de jouer la comédie mais si ils avaient eu un minimum d’intelligence ils se seraient rendu compte qu’une femme ivre ne courre pas aussi vite et aussi droit.

Elle connaissait ce parc comme sa poche et savait qu’il y avait un endroit où elle pourrait paraître coincée,sans aucun moyen de fuir.

Arrivée à l’endroit en question elle s’appliqua à sembler désespérée.Plutot dur quand on est aussi heureuse qu’elle d’avoir trouvé trois si jolies proies.


-Tu es bloquée ma mignonne

Toujours le même sourire avide sur leurs visages.Elle éclata de rire,une rire glacé d’un sadisme effrayant.

"D’après vous…Qui était la proie ?"

Elle ne leur laissa pas le temps de répondre, et d’un coup les frappa avec une force inhumaine.

"Alors je commence par qui ?"

Un sourire innocent sur son visage qui fit pâlir de peur ses proies qui reculèrent alors.Elle laissa intentionnellement fuir deux de ses proies.Bien sur elle avait déjà prévu des pièges un peu partout dans le parc.

"Tu as de la chance…Je ne suis jamais trop méchante avec le premier"

Le sourire innocent se transforma alors en un sourire sadique,elle sortit un poignard qu’elle avait toujours sur elle et plaqua l’homme contre un des poteau du parc.
A nouveau un sourire innocent apparut sur son visage et elle planta le poignard au milieu des deux mains de l’homme qu’elle tenait au dessus de la tête de celui-ci.


-AAAAAAARGH

"Quelle douce voix mélodieuse" dit-elle en caressant doucement sa joue.Il était aisé de deviner que son unique but était de s’amuser et bien évidemment de torturer celui qui se trouvait en face d’elle.

"Une simple petite question…Crois-tu en l’existence des vampires ?"

Le visage de sa proie prit alors une toute autre expression : se moquait-elle de lui ?

"A voir ton visage il semblerait que non…Tu devrais pourtant"

Toujours ce même sourire innocent au visage elle approcha ses lèvres de son cou peut être allait-il y croire si elle lui faisait une petite démonstration qui risquait d’être douloureuse.

"Ah…J’oubliais…Ne crie pas si fort la prochaine fois…"

Après avoir dit cette petite phrase elle planta avec violence ses crocs dans la chair de l’homme qui hurla alors de douleur.Toute personne ayant pu voir ses yeux n’aurait aperçu que cruauté et soif effrayante.

Elle essuya délicatement le filet de sang au coin de sa bouche et ne pu s’empêcher de planter ses ongles dans sa victime.Elle voulait encore plus de sang mais c’était déjà trop tard.Elle n’avait même pas pu s’amuser assez à son goût.Elle n’avait pas pu résister à son instinct provoqué par la vue du sang qu’elle avait fait jaillir avec son poignard dès le début.Du moins elle se rattraperait sur la prochaine proie.
Elle le défigura allégrement afin que personne ne pu savoir qui était la malchanceuse victime de sa sauvagerie, puis plongea sa main délicatement à l’endroit du cœur cherchant désespéramment une goutte de sang qu’elle aurait pu oublier.Ne trouvant rien elle broya son cœur avec haine,griffant un peu plus le corps de sa victime en tentant de se calmer.

Un bruit la fit sursauter,un petit hoquet de surprise qui était forcément humain.Son visage défiguré par un sourire d’un sadisme sans nom fit encore plus peur à la personne qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment.Sans plus de cérémonie elle se jeta sur le malheureux clochard qui aurait donné le peu qui lui restait pour avoir passé la nuit dans un autre endroit.

Ses ongles tailladant la moindre parcelle du corps de l’infortuné,ses lèvres avides de sang en cherchant toujours plus,sa brutalité aurait fait reculer toute personne ayant un minimum d’esprit.

Après quelques minutes elle paraissait presque calmée,ses yeux ayant pris un éclat pourpre.Elle continua son chemin dans les allées chantonnant presque,une mélodie connue d’elle seule.
Elle tomba alors nez à nez avec sa deuxième proie.


"Dois-je te rappeler que la sortie est de l’autre côté ?"

Le visage de l’homme perdit alors toute couleur,il se savait perdu,le liquide rouge qui couvrait la jeune femme en disait long sur ce qu’elle avait fait à l’autre personne qu’elle avait approché.

"Dommage pour toi…Je viens à nouveau d’avoir des envies que tu ne va sûrement pas apprécier."

Elle tomba sur lui les précipitant tout deux au sol,elle sur lui,un sourire aussi sadique que précédemment.Toujours cette même brutalité,elle ouvrit avec son ongles son cou faisant ainsi couler un peu de sang.A al vue de celui-ci elle manqua à nouveau de ne plus se contrôler mais cette fois elle avait décidé de s’amuser plus.
Elle griffa son torse écoutant avec délectation ses hurlements de douleur.
Elle sortit alors un des mêmes poignard que précédemment et s’appliqua à écrire le plus profondément possible : victime.
Elle ricana,ses yeux révélant toute sa folie et son amour du massacre.n’étant pas encore satisfaite par l’état de la victime elle s’appliqua alors à la démembrer en prenant bien son temps.Malheureusement l’homme étant déjà mort,elle n’avait plus le plaisir d’entendre ses hurlements d’agonie.

Après avoir bu le peu de sang qu’elle n’avait pas encore répandu sur le sol elle partit à la recherche du troisième homme,celui sur lequel elle devait s’amuser le plus.
Pourtant une surprise de taille l’attendait à l’endroit ou se trouvait celui-ci…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanako Ayumi

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Lun 14 Jan - 1:23

Kanako avait trouvé on ne peu plus naturel ce soir la de faire passer son ennui en se divertissant a sa manière. N’importe qui aurait choisi d’aller dans un bar chaleureux ou dans un karaoké avec des amis, mais Kanako n’était pas de ceux la. Tout d’abord il lui était impossible de se rendre dans un de ces endroits fréquentés a cause de son apparence qui la rendait a la fois effrayante, terrifiante et incroyablement attirante et qui lui aurait surement attiré des ennuis de plus elle avait une très nette préférence pour la discrétion, mais surtout parce que Kanako n’était tout bonnement pas humaine.

En tant que vampire qui se respecte elle avait choisi cette heure tardive pour aller chasser, elle n’avait pas de travail en ce moment et l’inactivité rendait encore plus forte sa soif permanente…
C’est pourquoi elle avait choisi ce quartier tranquille ou les jeunes gens rentraient tard le soir, dans un état second et esseulés. Elle espérait faire une bonne chasse et pouvoir se livrer a son activité préférée…

Lentement elle marchait dans la rue quand elle tomba sur une petite maison en face d’un parc. Elle resta longtemps immobile, elle regardait la boite au lettre devant cette maison. Puis lentement elle s’en approcha et posa un de ses doigts fins et pales sur une des faces qu’elle fit glisser sur tout la surface, cette fascination pour ces objets avait toujours été un mystère pour tout le monde, elle comprit. Elle regarda l’objet avec cette même fascination qu’a l’alcoolique devant sa première bouteille de la journée ou le drogué devant sa dose…

Soudain une cri déchirant retenti venant du parc adjacent. Kanako senti sa soif grandir telle une force irrépressible en elle . Elle sentait son sang bouillonner: ce cri était humain… Peut etre une victime, peut etre plus…
Elle sembla hésiter une seconde avant de détacher son doigt de la matière froide et dure . Puis son regard froid et avide posé sur la boite au lettre se métamorphosa et devint glacial et meurtrier. Elle donna vivement un coup de poing dans la boite au lettre qui laissa la trace de ses doigts fins sur le métal noir.

Elle avança a grandes enjambée tout d’abord pour traverses la rue puis se mit a courir poussée par une soif incontrôlable qui la transformait en monstre sanguinaire et la faisait frissonner de plaisir.
Elle aimait tuer, elle aimait le sang…
On tue pour vivre, on mange pour vivre? Non Kanako elle vivait pour tuer…

Se laissant guider par son instinct elle courait sans s’arreter ni s’essoufler grâce a des années et même des siècles de pratique. Mais ces mêmes siècles n’avaient nullement inculqué la modération a Kanako, toujours aussi insensible elle ne semblait même pas se lasser des multiples manières de tuer quelqu’un, ce qu’elle considérait comme un art et effectuait avec un rafinement extrême.

A un moment donné elle entendit un cri de terreur dans sa tête, en réalité ce n’était ni un cri ni dans sa tête… Cela venait a la fois de partout et nulle part. Kanako reconnu immédiatement les effets de sa capacité particulière qui lui permettait de lire dans les esprits des gens alentour. C’était également d’ailleurs une de ses raisons pour préférer la solitude, elle ne supportait plus toutes ces pensées insignifiantes qui traversaient l’esprit de tout ces humains insignifiants.

Un rictus malsain déforma son visage en un horrible sourire vide, froid et dérangeant. Lentement elle dévia de son chemin et ralenti fortement avant de s’arreter. La elle tomba nez a nez avec un petit homme de type européen aux cheveux noirs et au regard terrifié. C’était apparement de lui que venait le cri… Kanako perçu très nettement le flux de ses pensées, le désir odieu de cet homme ivre pour les femmes depuis que la sienne l’avait quitté, celle qu’il avait violé la semaine dernière et d’autres choses aussi insignifiantes… Kanako ne s’intéresssait pas aux humains… La seule chose qui l’intéres c’était elle-même.

Elle attrapa le bras de l’homme qui frissonna sous sa main froide se croyant sauvé. Et avec une infinie délicatesse elle sorti un couteau ancien de ses habits et fit une légère incision en haut du bras de l’homme. Ce dernier n’eu pas le temps de comprendre ce qui sa passait, il se tordait déjà de douleur. Kanako avait doucement passé ses doigts dans l’incision du poignard puis passé les doigts sous la peau de l’homme en écoutant avec délectation les cris exprimant la douleur atroce qu’éprouvait l’homme.
Alors d’un geste lent elle tira vers le bas, ses doigts toujours sous la peau de l’homme, la déchirant avec lenteur afin de savourer chaque moment et de bien graver dans son esprit le visage agonisant de cet etre plein d’abjection …

Une fois le bras entièrement dépecé, elle regarda le membre sanguinolent qu’elle tenait entre ses doigts et le morceau de peau qu’elle avait a la main. Elle eut un immonde sourire en coin avant de lécher le sang sur la peau arrachée de l’homme sous ses yeux revulsés…

Puis elle lança sa victime par terre et s’assit sur lui tout en faisant un deuxième incision au niveau de l’épaule de l’homme. Des gémissement étouffés de pleurs lui parvinrent, la douleur devait etre insuportable cependant les cris d’un humain ridicules n’allaient pas l’arreter. Elle procéda de même que pour le bras et arracha la peau du torse de l’homme avant de lécher le sang a même le corps. Puis n’y tenant plus elle acheva le travail, dépeça avec un plaisir infini le deuxièpme bras, les jambes en gardant le visage intact. Elle se leva afin de contempler son œuvre, il était évident qu’elle avait particulièrement réussi, le résultat lui plaisait beaucoup. Elle aimait voire le tas remuant de chairs sanguinolentes privées de leur peau .

L’homme était encore vivant et il hurlait, Kanako ne pouvant plus contenir sa soif, se jeta alors sur lui et déchira sa chair avec ses mains et ses dents. Le sang coulait abondamment mais kanako l’avalait dès qu’il sortait des veines, suçant les lambeaux de chair pour absorber tout les restes du fluide vital qu’ils contenaient. Après un temps qui lui sembla trop court elle se releva , ce n’était même plus un cadavre qu’il y avait la c’était juste un amas de restes d’etre vivant et il aurait été difficile de deviner qu’il s’agissait d’un etre humain si il ne restait pas la tête presque intacte a coté du tas de chair.
Ayant fini elle s’assit lentement et lécha le sang qui coulait encore sur son visage…

La sang tranchait magnifiquement sur sa peau livide et elle-même trouvait que c’était du plus bel effet pour sa beauté naturelle.

Elle attendrait, un seul coup d’œil dans l’esprit de sa victime lui avait suffit pour comprendre qu’il y avait ici quelqu’un d’autre et qu’elle était en train de s’occuper que quelque chose qui appartenait a ce quelqu’un. Elle attendrait donc que ce quelqu’un arrive pour réclamer son du.

Au bout de quelques minutes, une femme d’une beauté incroyable s’areta devant elle.
Kanako leva les yeux et gratifia la nouvelle arrivante d’un sourire froid. Il s’agissait de quelqu’un de son espèce elle le savait d’un simple coup d’œil a son aspect trop inhumain et au sang sur ses vêtements…
Il s’agissait d’un vampire et d’un vampire de sans pur, on pouvait le voir au premier coup d’œil. De plus un coup d’œil dans l’esprit de sa comparse apprit a Kanako qu’elle était très énervée furieuse même, elle venait de perdre une proie….


« Bonsoir… » articula Kanako d’un ton détaché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seikyo Madarame
Croqueuse d'homme
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 25
Localisation : En train de courtiser un homme
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Dim 20 Jan - 23:49

Un rire effrayant résonna dans la nuit.Alors comme ça quelqu’un osait s’emparer de ce qu’elle désirait ?Quelqu’un se croyait assez fort pour lui résister ?Elle allait encore s’amuser cette nuit,d’autant plus que la nouvelle arrivante semblait lui ressembler par certains points.Néanmoins ce serait plutôt un amusement purement psychologique,elle allait sûrement prendre beaucoup de plaisir à explorer les méandres de l’esprit de cette autre femme si semblable et si différente d’elle.Elle observa donc tranquillement l’apparence de celle-ci cherchant désespéramment à freiner son envie de meurtre.

Pour elle,la jeune femme avait un physique plutôt intéressant d’après sa définition de ce mot,néanmoins elle avait toujours méprisé les femmes qui avait ne serait-ce qu’une infime chance d’éclipser sa propre beauté, et cela risquait d’être le cas de celle que l’on pouvait définir comme une beauté dérangeante par certains aspect de son physique.Pourtant Seikyo n’était pas une de ces femmes qui s’abaisse à jalouser les autres,elle estimait que ce n’était pas quelque chose dont elle avait besoin de s’embarrasser.Alors que parfois elle agissait de manière instinctive d’une façon qui s’en rapprochait.

Après avoir particulièrement détaillé celle qui paraissait être une de ses semblables,aussi bien par sa sauvagerie que son physique,elle observa ce qu’il restait de sa proie :un morceau de chair que l’on ne pouvait pas décemment qualifier d’humain.Cette vison lui arracha un sourire amusé,elle n’aurait pas fait mieux.Finalement cet homme n’avait absolument pas perdu au change,les conditions de sa mort aurait été identique à quelques détails près sûrement.

Malgré ce petit point qu’elle jugeait positif pour la survie de cette impertinente,son attitude l’énervait mais l’étonnait à la fois.cCela lui semblait un peu trop irréel.Savait-elle à qui elle s’adressait ?Pourquoi se risquait-elle à lui dire bonsoir ? C’était du suicide après ce qu’elle avait fait.On ne prenait pas la proie de quelqu’un de si puissant sans autorisation,peut-être allait-elle lui faire prendre la place de cette victime si regrettée…L’idée lui plaisait assez mais elle trouvait que ce serait quelque peu du gâchis de tuer quelqu’un qui semblait partager sa vision des humains et de la vie en général.Il lui suffisait de sentir l’humeur si agréable pour elle de sa chère semblable pour en être sûre.Chère uniquement parce qu’elle avait l’intuition qu’elle pourrait lui servir à quelque chose ou du moins l’aider à se sentir moins seule dans son monde peuplé d’homme.


"Ce serait plutôt Bonjour n’est ce pas ? "dit-elle avec un doux sourire.

Elle s’approcha un peu d’elle,et prit son menton avec délicatesse entre ses longs doigts fins.


"Car nous nous ressemblons je le sais…Ne serait-ce que par la façon que nous avons de nous amuser."
Son sourire vira à nouveau et devint légèrement sadique

"Mais j’oubliais,tu ne m’as pas été présentée…Qui est-tu donc ?"

Elle lécha délicatement le sang qui avait giclé sur la joue de l’inconnue puis elle ne put s’empêcher de rire à nouveau.Il était fort probable que son esprit soit quelque peu perturbé par sa "légère" crise de folie.Tout le sang qui recouvrait en grande partie les environs la rendait complètement incontrôlable,le fait qu’elle ait les lèvres si proche du cou de celle qu’elle allait finir par considérer comme une sorte de proie potentielle n’arrangeais sûrement pas les choses.C’est pourquoi elle s’éloigna quelque peu et se mit à jouer tranquillement avec un morceau d’os qu’elle avait sûrement ramassé sur une de ses victimes.Elle le lançait si vite dans les airs qu’il était impossible de le suivre des yeux.Elle agissait comme une enfant qui n’arrive pas à trouver une occupation agréable.
Le genre d’enfant insupportable qui prend un jouet et le repose quelques instants plus tard.Le genre d’enfant capricieux qui finit par choisir un jouet défendu.En l’occurrence le jouet en question se trouvait être un vampire comme elle.

Elle aimait considérer les gens comme des objets et rien de plus, c’était beaucoup plus facile de les jeter après.Beaucoup plus facile de les détruire aussi,de ne faire que s’amuser innocemment avec eux.Du moins si on avait la même définition de l’innocence qu’elle.Une définition qu’il valait mieux ne pas connaître pour préserver ses facultés mentales car elle aimait mettre en pratique la majorité de ses théories.

Elle lança l’os au loin reportant toute son attention sur sa chère future proie,car elle n’avait pas encore conscience qu’elle n’avait cessé de la fixer tout le temps qu’avait duré son jeu.C’était comme d’habitude,les personnes les plus intéressantes la captivait à un point effrayant,effrayant surtout pour les personnes en question,il suffisait d’observer son regard avide pour avoir peur.Peur de se faire détruire,violer ou tout autre chose que peu de gens aime.

Tout en la fixant avec un regard extrêmement ambigu,elle attendait désespéramment sa réponse,elle n’aurait pas su dire pourquoi mais c’était vraisemblablement parce que cela faisait parti de sa chasse.Sa chasse désespérée pour retrouver une nouvelle victime avant la fin de la nuit.Une victime qui de préférence ne mourrait pas au moindre contact un peu dangereux.Un être comme elle.Quelqu’un sans cœur,quelqu’un qui savait oublié ce que lui disait sa conscience pour plonger au plus profond de ses instincts les plus bas.Simplement celle qui se tenait en face d’elle,une proie durable et agréable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanako Ayumi

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Sam 26 Jan - 23:56

Lorsque la vampire avait attrapé son visage et léché le sang sur sa joue, Kanako n’avait pas bougé son visage était resté impassible, elle avait planté son regard glacial dans les yeux de sa comparse avec un air d’inexpressivité totale. C’est ce regard qu’elle aimait bien prendre avec les gens qu’elle ne connaissait pas ou pas encore dans le but de les effrayer ou simplement de leur faire comprendre qu‘ils ne l‘intéressait pas… qu‘elle était supérieure et qu‘elle était la prédateur… Sauf qu‘ici elle n‘était pas le prédateur…

Elle avait lentement remis sa tête dans sa position initiale lorsque l’autre avait oté ses doigts fins et délicats de son visage. Puis elle lécha lentement ses lèvres afin d’enlever le sang qui commençait a coaguler dessus. Son visage se fendit d’un sourire vide pendant que sa semblable la questionnait avec assurance.

Elle hocha la tête avant de se lever et de s’approcher de celle qui jouait avec un os humain. Elle ne voyait pas cet os mais le sentait, non pas a l’odeur, mais elle sentait l’esprit de la « jeune » femme qui suivait des yeux cet os qu’elle-même ne pouvait voir.

Kanako plongea ses yeux dans ceux de la vampire tout en essuyant le sang humain coagulé qui ornait ses joues pales. Elle lécha ses doigts avec douceur pour les nettoyer. Ce faisant elle sondait l’esprit de l’autre…

Les pensées, confuses se succédaient… La façon de penser des vampires est bien différente de celles des humains par bien des aspects et principalement du fait que le vampire n’est pas au bout de la chaîne alimentaire… Le vampire est le prédateur… Le vampire n’a peur de rien...
Cette femme pensait avec l’esprit du dominant et non du dominé… Il était donc évident qu’il s’agissait d’un vampire de haut rang…
Tuer.. Sang… proie… soif… colère… curiosité… indignation… Agacement… Amusement… … …
C’était la simple partie supérieure des choses qu’elle pouvait voir. En creusant plus en profondeur elle aurait pu en apprendre beaucoup plus… Son passé, ses pensées les plus intimes… elle aurait pu tout savoir d’elle…

Mais elle ne le fit pas… pourquoi? Tout d’abord parce qu’elle n’en voyait pas l’intérêt, sa curiosité n’était pas particulièrement forte, et puis parce qu’il était plus difficile et surtout plus fatiguant de lire dans l’esprit des vampires et qu’elle n’avais ni l’envie ni le courage de se livrer a un tel exercice sachant que cette femme représentait un danger potentiel…

Cessant de lire dans les pensées de la femme en face d’elle, elle soupira doucement puis, retrouvant son visage inexpressif elle posa un genou a terre et inclina légèrement la tête devant elle.
Elle sentait son genou nu couvert de sang s’imprégner de la rosée déposée sur l’herbe a cette heure tardive de la nuit. Sa chair pale s’enfonçait dans la matière souple de la pelouse maintenant imbibée de sang.

Kanako avait de grandes prétentions sur elle-même, Kanako se savait forte, Kanako était elle aussi le prédateur… mais Kanako n’était pas folle bien que certains soient tentés de le croire.
Elle savait que la vampire qui se tenait devant elle était une sang pur, elle lui devait le respect et même si cela lui en coûtait de s’agenouiller de la sorte elle connaissait les risques pour quiconque osait s’opposer a un sang pur. Les vampires étaient peut être des monstres sanguinaires mais les vampires avaient aussi des codes et des lois strictes a respecter…

Kanako, la tête toujours inclinée, ouvrit doucement la bouche et dit:


« Seikyo Madarame… Excusez mon impolitesse d’avoir lu votre nom dans votre esprit…
Je suis Kanako ayumi j'immagine que vous etes ma superieure...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seikyo Madarame
Croqueuse d'homme
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 25
Localisation : En train de courtiser un homme
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Lun 28 Jan - 0:07

Rien n’allais comme elle le voulait.Elle avait perdu une proie et voilà que sa semblable paraissait complètement indifférente à l’attraction qu’elle suscitait habituellement.C’était si rare que les choses ne se déroulent pas comme elle le désirait,c’était si rare que quelqu’un aie le courage de s’opposer à elle.Tout cela ne faisait qu’augmenter l’intérêt qu’elle éprouvait pour elle.Pourtant,son attitude,son regard tout semblait fait pour la provoquer.Son regard inexpressif la rendait folle de rage,était-ce donc possible qu’on ne s’intéresse pas à elle ?Elle qui pensait pouvoir asservir n’importe qui avait trouvé de quoi s’occuper.Son jeu de la soirée serait que la jeune femme lui offre un regard qu’elle qualifierait de véritablement soumis.Elle était sûre d’y arriver le seul problème était de trouver comment.Ayant malgré tout une grande expérience de dominatrice elle n’aurait pas tant de mal que ça.

Elle ne pouvait malgré tout s’empêcher d’observer les alentours,il suffisait de l’observer attentivement pour se rendre compte que tant de rouge concentré dans un si petit périmètre semblait pour elle un véritable paradis,se transformant pourtant petit à petit en enfer.La raison était qu’elle ne pouvait pas récupérer la majorité du précieux liquide à moins de lécher le sol,chose à laquelle elle ne s’abaisserait pas en sa présence,ce serait bien trop humiliant.Il faudrait donc qu’elle trouve un autre moyen de s’en procurer,moyen qui risquait d’impliquer un peu de douleur.

Il lui suffit de penser à ce moyen pour comprendre comment elle pourrait la soumettre.Pendant qu’elle réfléchissait,celle,qui occupait une place importante dans sa distraction de la nuit, posa un genou à terre.Cette marque de soumission la fit sourire,enfin elle se décidait à agir raisonnablement.Pour montrer qu’elle accordait beaucoup d’importance au fait que sa semblable ait mit sa fierté de coté pour se soumettre ainsi elle s’approcha d’elle et caressa délicatement son cou si pâle.

Cette fois-ci elle était décidée,il faudrait bien que quelqu’un remplace sa proie perdue,bien sûr elle ne la tuerait pas.Elle se contenterait évidemment de la torturer jusqu’à ce qu’elle la supplie d’arrêter.Quelle douce idée,rien qu’en y réfléchissant elle ne pouvait s’empêcher de sourire,elle avait un sourire carnassier qui seyait vraiment à quelqu’un qui se trouvait au plus haut de la chaîne alimentaire.Elle laissait ses doigts courir délicatement sur sa peau glacée ne rêvant qu’à les planter violemment dans la chair pourtant une simple phrase l’arrêta,alors comme cela elle s’était permis de lire dans son esprit,cela méritait une punition,une punition douloureuse.

Elle n’avait jamais été le genre de femme soumise et douce,elle était habituellement dominatrice et cruelle.Ce qu’elle allait faire risquait de confirmer sa réputation.C’était bien évidemment un de ses buts.Faire souffrir jusqu’à être enfin satisfaite,tel était un de ses but dans la vie.


"Kanako Ayumi ? j’ai déjà entendu parler de toi…Je me souviens même avec précision quels étaient les termes qui te désignaient.On ne m’avait pas menti…tu es bien aussi belle et inexpressive qu’on le prétendait"

Elle se mit à rire,rire de son rire glacé qui caractérisait ses plus grands moments de folie.Elle ne pu pas s’en empecher,c’était plus fort qu’elle,il fallait qu’elle rajoute quelque chose qui lui ferait comprendre que c’était elle qui commandait.

"Néanmoins il n’est décemment pas possible de me surpasser.Considère que c’est un grand honneur qui t’es fait de te trouver en ma compagnie."

Avec un sourire enjôleur elle se remit à caresser son cou,avec plus d’insistance cette fois.Tellement d’insistance qu’elle finit par planter violemment ses ongles dans sa peau.En un mouvement rapide elle griffa le cou de sa semblable répandent un peu de son sang si précieux.A cette vue elle ne pu plus faire semblant d’être calme et enfonça profondément ses crocs dans sa chair.

Enfin elle se calmait,elle sentait la substance vitale couler à l’intérieur de sa gorge.Cela représentait comme une drogue pour elle.Il fallait qu’elle patiente un peu,qu’elle boive et qu’elle se calme complètement.Elle finirait bien par la soumettre,elle le savait.C’était inévitable,et même si l’autre tentait de retourner à son avantage la situation ce serait quand même elle qui parviendrait le plus à ses fins.Car après tout c’était elle qui commandait depuis le début non ? Si on excluait la petite intrusion dans son esprit et l’insoumission mentale de sa chère et tendre proie.Points sur lesquels il ne valait mieux pas insister.

Elle releva doucement sa tête d’une grande beauté,un peu de sang sur le menton,ses yeux teintés d’un léger éclat rouge.Tout ce qui l’intéressait désormais était de savoir ce que reflétait les yeux de sa proie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanako Ayumi

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Dim 31 Aoû - 2:12

Kanako n’avait pas bronché sous le coup de dents de sa comparse.

En effet elle l’avait senti arriver. Elle l’avait senti, comme elle sentait les choses dans l’esprit des gens. Malgré le manque de respect total que cela consistait, maintenant qu’elle avait établi un lien avec l’esprit de cette femme, celui-ci lui était ouvert et elle pouvait y lire, meme si d’ailleurs elle ne l’avait pas réelement souhaité.


C’était d’ailleurs la première fois que ce genre de choses arrivaient. D’habitude elle ne cherchait pas a lire dans les pensées des gens, c’était les pensées des gens, ou plutot des proies, qui vennaient a elle. Kanako n’avait pas non plus pour habitude de lire dans l’esprit de ses frères suceurs de sang, puisque même si elle apréciait, ou avait aprécié la compagnie de certains, elle ne cotoyait actuellement que très rarement des gens de son espèce, et il s’agissait en général de ses superieurs.

La vampire Seikyo Madarame était néanmoins la première sang pur donti Kanako avait lu l’esprit. Ce n’était aucunement par curiosité mais plutot par reflexe, son esprit était trop tendu après le festin auquel elle venait de se livrer. Et elle avait ouvert la porte de l’esprit de cette femme, sauf que maintenant cette porte ne voulait plus se refermer. Sans que ses pensées profondes lui parviennent, ses emotions superficielles continuaient a affluer sans arret au niveau de son cerveau.

Ainsi sentant la soif de sang de sa superieure grandir peu a peu, avec l’excitation a la vue du liquide rouge couvrant le sol, elle avait deviné qu’elle devrait surement avoir l’honneur d’offrir son sang a cette sang pur.

Ce n’était absolument pas la première fois que Kanako offrait son sang a un sang pur, il y avait eu cet homme il y a longtemps, qui lui avait expliqué a quel point son sang était délicieux . Mais maintenant cela paraissait si loin...


Prévoyant ainsi, grace a sa capacité, la morsure de son ainée, elle s’était détendue, lui laissant le champ libre. Et, pendant que cette dernière buvait son sang, elle avait gentiment serré ses bras autour du corps de la sang pur.

Si l’esprit de Kanako était totalement indifferent a la plupart des choses qui se passaient dans le monde qui l’entoure, il n’en allait pas de meme de son sang. Son sang ressentait la peur de cette sang pur, mais en meme temps, il ne pouvait retenir egalement une immense admiration et une incomensurable affection et pour cet etre qui était en train de s’alimenter a son cou.


Meme si Kanako détestait etre ainsi l’esclave de son sang, et meme si elle avait toujours combatu les effets de cette loi vampirique, elle ne pouvait completement effacer ceux ci.

Mais par dessus tout l’honneur que consistait le droit de servir de « boisson » a une sang pur la rendait heureuse en un certain sens, si tenté qu'elle eut été capable d'éprouver des sentiments...


Une fois que sa comparse eut fini de s’alimenter de son sang, Kanako releva la tête vers elle.
Son regard était toujours aussi froid et inexpressif. Elle adressa cependant a la vampire un de ses sourires vides dont elle avait le secret. Kanako restait Kanako.


Elle leva timidement sa main vers le menton de la sang pur pour essuyer le liquide rouge qui y avait coulé. Ceci fait elle s’agenouilla de nouveau devant elle, la regardant dans les yeux. Les pensées de la femme afluant a son cerveau étaient tellement intenses qu’elle en avait presque mal a la tête. Mais il paraissait normal qu’elle ait un esprit si puissant. C’était une sang pur après tout, un etre noble.

Sentant la tête lui tourner a cause du manque de sang et du mal de tête, Kanako baissa néanmois son visage vers le sol pour déclarer d’une voix neutre.

« Je vous remercie de l’honneur que vous m’avez fait de gouter a un sang aussi quelconque que le mien. »

Kanako sentait le manque de sang dans ses veines, meme parler était par moments difficile, la vue devant elle, du sang sur sa robe tendue au niveau des ses genoux n’arrangeait rien. Elle lutta quelques instant mais sans résultat, les pensées de son ainée remplissait trop son esprit l’empechant de se concentrer réelement efficacement.
Malgré tout ses efforts ce qui devait arriver arriva.



Kanako avait de nouveau soif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seikyo Madarame
Croqueuse d'homme
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 25
Localisation : En train de courtiser un homme
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   Lun 1 Sep - 23:53

Son expression la pris au dépourvu : un sourire aussi vide que son regard.Décidément elle ne changeait pas…Néanmoins il lui était difficile de dire si c’était son attitude habituelle,après tout elle pouvait en avoir une différente en présence d’un sang pur.

Elle sentit la main de sa comparse sur son visage,celle-ci essuyait lentement ce qu’il restait de sang sur son visage.Elle sourit sans s’en rendre compte mais c’était un de ses sourires habituels,froid et automatique,du genre qu’elle offrait à n’importe lequel de ses prétendants.Ce genre de sourire qui n’avait aucune importance.Elle ne faisait même plus attention quand elle en laissait s’échapper un tant cette habitude était ancrée en elle.

A nouveau sa semblable s’agenouilla devant elle.La même impression de puissance l’envahie.Elle savourait cet instant elle aimait qu’on lui rappelle que c’était elle qui commandait,une de ses autres habitude et ce n’était pas la meilleure.

Son regard dérivait du cou de sa proie au sol souillé,sa raison basculait comme toujours quand elle buvait du sang de qualité.Ses pensées étaient complètement décousues et écrasantes,un amoncellement de folie pure en somme :

Les taches recouvraient tout tout il n’y avait plus rien de normal dans tout ça comme un hurlement de la nature qui regarde moi ne fais pas semblant ne me provoque pas interdit rêve tant que tu
il y en avait plein toujours toujours trop similaire encore hurle cette fois rouge sur le robe sur le sol sur toujours pareil aucun changement toujours même air comme l’autre pareil inexpressif ne change pas lambeaux de chair il ne reste plus rien encore disparu lui que il corps cauchemar encore ses yeux qui semblent ne pas pourquoi fais ongles plein de encore encore agenouille toi éternelle reconnaissance te domine il ne reste rien pale rouge vif meurs donc appartiens…

Lentement sa raison revint,mais c’était une raison perturbée par son accès de folie.Elle s’appliqua à paraître dans son état normal chose qui lui posa quelques problèmes.Elle n’avait plus l’habitude,ses pensées s’enchaînaient a un rythme effrayant.Elle aurait donné n’importe quoi pour se calmer,au moins elle n’avait plus soif, mais a quel prix.

Elle essayait de la regarder comme elle regardait n’importe quelle personne,comme un être inférieur en somme,comme un objet sans importance dont l’on peut faire ce que l’on veut.
Elle sentait la moindre émotion,le moindre sentiment,la moindre inclination,tout ce qui pouvait être perçu, de la simple impression aux sensations les plus intenses.Elle pouvait comprendre la plupart des émotions –si toutetefois on pouvait considérer cela comme des émotions- que ressentait la femme qu’elle avait mordu.Elle savait que son sang parlait pour elle,que cette femme ne pouvait rien faire pour ignorer son appel,qu’elle était condamnée à lui devoir allégeance…Et elle aimait ça.

En effet elle devait être heureuse qu’elle lui ai fait l’honneur de planter ses magnifiques crocs dans sa chair si pâle mais si appétissante.Malgré tout cette femme se trompait : son sang n’avais rien de quelconque et elle comptait bien la remercier pour ce festin.

Elle avait complètement oublié la proie que sa semblable lui avait pris,elle était déjà passé à autre chose.C’est pour cela qu’elle lui parla d’un ton extrêmement doux mais néanmoins qui appuyait sa supériorité.

« Ton sang ne me paraît pas quelconque,il est même particulièrement délicieux. »

Elle la regarda un instant dans les yeux déchiffrant ce qu’elle désirait,elle n’associait même pas le fait que sa comparse aie à nouveau soif au fait qu’elle l’avait mordu sans aucun ménagement.Elle n’y arrivait pas,elle ne regardait pas les conséquences de ses actes.

Elle entendit un pas derrière elle,cela faisait un moment qu’elle sentait des émotions qui n’appartenaient pas à l’autre vampire,il y avait donc un valeureux curieux dans le coin.

Elle passa lentement sa langue sur ses lèvres et pris un coteau qu’elle envoya dans la direction de l’inconnu.


« Montre-toi être inférieur… »

Un homme sortit de derrière un arbre tremblant de peur car ayant vu de quoi elles étaient capables.

« Je te le laisse très chère…Pour que tu puisse apaiser ta soif… »

Un mystérieux sourire apparut sur son visage,de quoi effrayer encore plus le nouvel arrivant.Le pauvre n’était pourtant pas au bout de sa peine car le traitement que lui infligerait celle qui avait été la proie l’espace de quelques instants ne serait sûrement pas des plus tendres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasseur ou chassé ? [ANG] [PV Kanako ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasseur de mines M619 Vinh-Long
» Un chasseur de mine français dans l'escadre OTAN
» poulet chasseur?
» Lapin sauté chasseur
» VGE : Le vieux chasseur africain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Umbrae Bellum :: Tokyo :: Le Quartier de Ueno-
Sauter vers: