Umbrae Bellum

Un RPG contemporain/fantastique, dans un monde où derrière la routine se cache une guerre secrète entre police et mafia...(Yuri/yaoi autorisé, âge conseillé 15 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miss Goodwill [en cours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Goodwill
Étudiante intrépide
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 25
Localisation : Dans un coin sombre
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Miss Goodwill [en cours]   Ven 4 Juil - 11:56

· Votre identité

~ Nom : Goodwill
~ Prénom : Sarah
~ Âge : 20 ans
~ Date de naissance : 28 Juin 1995
~ Nationalité : Américaine
~ Race: Humaine
~ Pouvoirs et armement : un simple couteau caché dans la poche de son blouson.
~ Groupe : citoyen

· Votre vie

~ Famille : Depuis son enfance elle a toujours vécu seule avec son père. Il dirige un hôpital et selon la demoiselle il est complètement cinglé. Elle n'aime pas son père contrairement à lui qui la protège de tout son coeur. Il travaille énormément et ne rentre que très tard le soir. Ils ne se voyent donc pas beaucoup. Et lorsque son père essaye de lancer la conversation, sa fille se contente de s'enfermer dans la bibliothèque et de dire qu'elle n'a pas de temps à lui accorder. Selon elle, George est un idiot intelligent. En effet, il surestime beaucoup sa petite fille et se comporte comme un crétin avec elle et pourtant il est assez intelligent pour diriger un hôpital. Sarah ne sait pas trop quoi penser de lui.
Sa mère est morte quelques jours après sa naissance. Elle est fille unique et n'a pas de rapports sociaux avec le reste de sa famille.


~ Histoire : 28 Juin 1995. Un temps pluvieux, c’était plutôt rare à cette période de l’année. Il devait être deux heures du matin. Le ciel était déchiré par les éclairs. Par un temps pareil vous pensez bien que les rues étaient désertes. Enfin désertes…façon de parler. Des pas lourds résonnaient sur les pavés des trottoirs de la ville. Une jeune femme avançait péniblement sous la pluie. Elle poussait des hurlements stridents. De quoi vous rendre sourd. Ses cris avaient bien du réveiller tout le quartier et pourtant personne ne sortait pour voir ce qui se passait. Il n’y avait pas de quoi avoir peur. C’était juste une femme, seule, criant, se traînant jusqu’à l’hôpital de son époux. Elle se tenait aux murs pour marcher. Sa main droite était posée sur son ventre. Un ventre rond et plus gros que le reste du corps de cette jeune femme. Il n’y avait pas de doutes à avoir, elle était enceinte et le bébé qu’elle portait n’allait pas tarder à sortir. Enfin Abby se retrouva devant les marches du grand hôpital. Elle voulut monter ces escaliers de pierres, rentrait dans le bâtiment et recevoir l’attention nécessaire pour un bon accouchement mais elle n’en eut pas la force. Au lieu de cela elle se laissa tomber par terre. Au même moment plusieurs infirmiers sortirent et la portèrent. Ses cris avaient enfin alerté quelqu’un. Elle ne serait pas seule pour cet évènement. C’est avec un grand soulagement qu’elle observa son mari aux portes de l’hôpital. Une fois de plus il était arrivé à temps.
C’est dans la chambre numéro 246 qu’Abby accoucha. Six heures de douleurs pour sortir cet enfant. Plus jamais ça. Si cette fille était née, si elle existait c’était uniquement parce que George, son mari avait insisté pour avoir un gosse. Et qu’elle avait eu peur qu’il la quitte si elle ne faisait pas ce qu’il disait. Peu importe ce qu’il se passait après, elle ne voulait plus d’un autre enfant. Un seul lui suffirait. L’infirmière vint lui donner son bébé. Une charmante enfant qui ne put qu’attendrir la nouvelle maman. George s’approcha à son tour et murmura le prénom de son enfant. Diana. En entendant ce nom Abby ne put qu’éprouver un sentiment de rage envers son époux. Elle le regarda et lâcha d’une voix plus que méprisante.

« Excuse-moi mais si je me souviens bien ce n’est pas toi qui a enduré six heures de souffrance et qui l’a mise au monde ! Et je n’ai pas supporté tout ça pour que tu donnes à notre fille l’horrible prénom de ta mère ! Et il n’y a pas de mais qui tienne ! Elle s’appellera Sarah ! Point final ! Je rêve, voilà que Monsieur se croit tout permis maintenant ! »

L’homme ne put finalement pas contester sa femme. Elle était trop en colère pour qu’il puisse négocier. Et s’il avait appris une chose sur elle depuis ces longues années de mariage c’était qu’il ne fallait jamais la contredire lorsqu’elle était énervée. Il savait de quoi il parlait. Il en avait fait les frais et s’était souvent pris plusieurs vases dans la figure. Il se contenta donc un hochement de tête affirmatif pour approuver son épouse. Une fois de plus elle avait ce qu’elle souhaiter. Tout en regardant la petite Sarah, il espéra fortement qu’elle n’aurait pas un aussi mauvais caractère que sa mère.
Malheureusement, quelques jours après la naissance du bébé, un évènement grave se produisit. Cela s’était passé dans le manoir de nos deux jeunes parents. George comme d’habitude était en train de travailler dans son hôpital et Sarah était chez la nourrice pour permettre à Abby de se reposer. Mais rien ne se passa comme prévu. Lorsque George rentra le soir avec sa fille dans les bras, il découvrit sa femme étalait sur le plancher en sang. Les murs du corridor étaient tachés de rouge et le pauvre homme ne put que pousser un cri d’effroi en voyant le corps de son épouse. Il posa l’enfant par terre. Sarah pleurait, ce qui ne faisait qu’augmentait le stress du pauvre homme. Il courut vers la jeune femme. Elle était morte. Ses cris et ses larmes vinrent se mélanger à ceux de sa fille.
Néanmoins il réussit à se calmer. Observant le manoir, il chercha un indice. Nul doute qu’Abby avait été assassinée. Par qui et pourquoi…ça il restait à le découvrir. La fenêtre du salon était grande ouverte. Il devait être neuf du soir, il faisait assez chaud dans la maison. Abby n’aurait jamais ouvert cette fenêtre, elle n’aimait pas le froid. L’assassin était donc passé par là. Il appela la police. Lorsqu’elle arriva sur les lieux, elle lui confirma ses soupçons. Quelqu’un s’était introduit dans le manoir. On fit passer le meurtre d’Abby pour une maladie. Il ne fallait pas inquiéter la population et la police préférait enquêter tranquillement sans être envahie à chaque fois par des journalistes. Pour le monde entier, pour l’Amérique, la jeune Abby Goodwill était morte chez elle d’une maladie cardiaque. L’enterrement se passa le samedi suivant. Bien qu’en réalité le cercueil censé abriter le corps de la jeune femme était vide. On avait laissé le corps à la police pour qu’elle l’étudie et pour essayer de faire avancer l’enquête. On ne retrouva jamais le meurtrier et on boucla l’enquête quelques années plus tard. Depuis cela George et Sarah ont un sentiment commun : une haine incommensurable envers la police.


George inscrivit sa fille dans les meilleures écoles possible. Elle était toujours la meilleure de sa classe. Elle devint alors le chouchou des professeurs. Elle ne se fit pas beaucoup d’amis à cause de cela. Certains enfants profitaient même de sa faiblesse pour la frapper. Etant chétive, elle ne savait pas se défendre et se contentait de laisser faire les autres. Mais un jour on frappa sa meilleure amie. Lindsay, une fille amusante, timide et qui parlait peu. Sarah l’aimait beaucoup aussi se révolta t’elle lorsqu’on frappa son amie. Elle demanda à son père de l’inscrire dans un club de boxe. Ce fut la seule et unique chose qu’elle demanda à George. Son père tout heureux de voir qu’il existait enfin pour sa fille s’empressa de l’inscrire dans un club. Elle apprit donc à se battre et lorsqu’elle fut suffisamment forte elle alla se venger de tous les gosses qui avaient osé frapper Lindsay. Depuis ce jour, plus aucun enfant ne vint l’embêter. Elle était plutôt douée en boxe. C’était l’un des rares sports où elle s’en sortait. Bien sur elle n’utilisait pas sa force pour taper sans raison. Elle n’était pas comme ça.
On se rendit vite compte que la demoiselle était étonnamment intelligente pour son âge. On lui prédisait alors un grand avenir. Bien sur Sarah était assez jeune et tout ce qu’on pouvait lui dire lui importait peu. Elle ne savait peut être pas ce qu’elle voulait faire mais une chose était sur elle ne voulait pas que l’on décide pour elle. Elle en eut plus qu’assez qu’on décide à sa place et qu’on lui parle d’un avenir qui n’existait pas et qui n’existerait probablement jamais, pour faire cesser tous ces enfantillage, elle fit exprès de devenir nulle en classe. Ce fut une déception pour ses professeurs qui se rendirent compte qu’elle n’était pas si brillante que ça.
Au fil des années, elle voua une haine farouche à son père. Elle le trouvait idiot et plus particulièrement quand il venait lui parler. Mais ce qui la révoltait le plus était de voir que même son père était mal à l’aise quand il lui parlait. Au point qu’elle se demanda si elle lui faisait peur. La raison pour laquelle elle trouvait son père grotesque et qu’elle le détestait de plus en plus était qu’il passait plusieurs de ses soirées en compagnie de femmes qui déplaisaient horriblement à Sarah. Pour elle c’était comme s’il trompait sa mère bien que celle-ci ne soit plus là. Aussi ne pouvait-elle jamais s’empêcher de lui faire une petite remarque à son réveil sur ses rapports sexuels. Et comme tout bonne enfant, elle chassait ces prostituées de chez elle en leur vociférant des menaces et en leur racontant des choses horribles sur son père. Ou alors elle se contentait de les déprimer un maximum. Généralement tous ces stratagèmes marchaient à la perfection. Aujourd’hui elle continue encore. Bien qu’elle déteste son père, elle ne supporte pas de le voir s’accrochait à quelqu’un d’autre qu’elle.
A la fin de ses années de collège, elle décida de devenir avocate. Pour arriver à ses fins, elle redevint une surdouée à l’école et put ainsi à la fin de ses années de lycée intégrait une prestigieuse école de droit. Harvard. Elle y passa un an puis elle se rendit compte que ce n’était pas ce qui l’intéressait le plus alors elle abandonna ses études de droit pour se concentrer sur le journalisme. Elle intégra une autre école où elle est en ce moment. Mais ça ne se passa pas très bien. Non pas qu’elle ne s’entendait pas avec ses camarades mais plutôt qu’elle était d’un léger je m’en foutisme et qu’elle s’ennuyait en cours. Aussi passa-t-elle un marché avec un de ses professeurs, il y a de cela quelques jours.

« Miss Goodwill mon cours est il si ennuyeux pour que vous préfériez regarder par la fenêtre ? Je préférais encore lorsque vous participiez en cours même si vous aviez vos idées et que vous aviez la fâcheuse tendance à faire les cours à ma place et à finir complètement hors-sujet…sans même vous en rendre compte. Je vous laissais faire parce que je trouvais cela amusant de vous remettre ensuite sur le droit chemin et de lancer avec vous un débat fort intéressant qui me faisait prendre conscience que vous étiez une personne…fort intéressante. Mais depuis quelques semaines vous adoptez un comportement complètement différent. Votre air dédaigneux que je trouvais plutôt amusant me donne à présent envie de vous donnez une claque. Vous vous croyez plus maligne que les autres ? Je vous l’accorde que contrairement à certains vous l’êtes mais vous êtes loin d’être une brillante rédactrice. C’est d’ailleurs pour ça que vous êtes là…pour apprendre. Vous voulez avoir raison ? Etre prise au sérieux ? Dans ce cas montrez nous que vous l’êtes. Ecrivez-moi un article. L’article du siècle ! Dénichez nous un scoop qui nous éblouira ! Je vous dispense de mes cours pour sa réalisation. Prenez le temps qu’il vous faudra mais à la fin du semestre, s’il ne me convient pas vous aurez une mauvaise note. Une note qui s’ajoutera en plus à celle que vous avez obtenue sur votre comportement. Et s’il est parfaitement bien rédigé je vous supprimerais votre mauvaise note pour la remplacer par une excellente note et vous aurez prouvé à tous, une fois de plus, que vous êtes la meilleure…qu’en dite-vous ?»

« J’accepte… »

« Parfait…dans ce cas…épatez nous Miss Goodwill »

C’est ainsi que Sarah doit à présent trouver un scoop à remettre à son professeur. Elle cherche donc désespérément quelque chose qui fera croustiller ses lecteurs. Et avec le temps libre qu’elle vient d’obtenir elle a beaucoup de temps pour trouver. Mais que pourra-t-elle bien trouver ? Une chose est sur, il faut que ça soit nouveau, fort et inédit. La recherche ne fait que commencer. Et sans même le savoir, Sarah risque de se retrouver au milieu d’innombrables ennuis.




· Enfin vous et votre personalité

~ Signes particuliers : Elle porte une amulette dorée en forme de serpent autour de son cou. Elle l'a trouvé à l'intérieur d'un livre dans la bibliothèque de son père. Elle ne sait pas vraiment ce que cela représente mais elle ne la quitte plus depuis et aime à penser qu'elle lui porte bonheur et qu'elle la protège. Sur le devant de sa main elle possède un tatouage noir qui représente une vague surmontée d'un arc de cercle. Elle a un autre tatouage dans le bas du dos qui représente cette fois ci un phoenix noir.
~ Qualités : Calme et tranquille, elle est à l'écoute des autres. Fidèle et loyale, elle n'est pas du genre à abandonner ses amis bien que parfois ce n'est pas l'envie qui manque. Intelligente, elle sait toujours ce qu'elle veut et n'est pas du genre à abandonner devant un obstacle. Mystérieuse elle est assez énigmatique et imprévisible. Ce qui lui donne un certain charme.
~ Défauts : Peut être trop solitaire et trop sombre. Son humour noir n'est pas la meilleure chose qu'elle possède. Elle juge peut être trop facilement et n'est pas assez ouverte aux autres. Peut être trop provocatrice, elle est sur d'elle et a tendance à énerver les gens. Parfois trop téméraire, elle devrait abandonner certaines de ses idées pour sa survie.
~ Aime : Elle aime être tranquille, rédiger des textes, boxer quand l'occasion se présente. Faire des longues promenades seule et tout un genre de choses comme ça. Bien sur elle aime passer du temps avec ses amis qui se font de plus en plus rares. Et elle aime les gens qui sortent de l'ordinaire et qui sont un peu louches, voir rebelles.
~ Aime pas : Elle n'aime pas son père, les flics. Elle déteste le poisson et le riz.
~ Passions : Elle est passionnée par les livres, la boxe qu'elle pratiquait. Elle a arrêté d'en faire lorsqu'elle a eu 18 ans. Elle n'avait pas assez de temps et mafoi elle a un bon poing.
~ Talents : Elle est plutôt douée pour provoquer et faire déprimer les gens. Elle n'est pas mauvaise pour rédiger des textes bien qu'il lui faudrait un peu d'entrainement pour s'améliorer.
~ Rêve : Elle rêve de faire revivre sa mère. Cette femme qu'elle n'a jamais connu mais qu'elle aime de tout son coeur. Bien sur elle sait qu'il est impossible de la faire revivre mais elle en rêve. Elle rêve aussi de trouver l'âme soeur bien que ça elle n'y croit pas trop non plus.
~ Cauchemard : Le pire cauchemar de la demoiselle est de mourir noyer. Elle a une peur bleue de l'eau parce qu'elle ne sait pas nager. Bien qu'elle ne se l'avouera jamais son pire cauchemar serait aussi de perdre les gens qu'elle aime.


Dernière édition par Sarah Goodwill le Mar 8 Juil - 16:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   Mar 8 Juil - 0:51

Bienvenu sur notre petit fofo.

Ta fiche est bien rempli mais il te manque juste quelques petits détails qu'on à hate de voir completé ^^ bonne chance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Sarah Goodwill
Étudiante intrépide
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 25
Localisation : Dans un coin sombre
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   Mar 8 Juil - 15:07

Physique : Que dire sur le physique de notre chère amie ? Pour une fille de vingt ans, Sarah a un physique plutôt banal. Il n’a rien de bien particulier. La demoiselle n’est pas une beauté, est loin de ressemblée aux mannequins, et elle ne fait pas vraiment attention à son apparence. Cela dit on ne peut pas la considérer comme moche, ça serait exagéré. Disons qu’il y a pire et qu’il y a mieux.
Sarah n’est pas très grande pour son âge. Elle ne mesure qu’un petit mètre soixante quatre. Elle est loin d’atteindre la taille d’un géant. Néanmoins sa taille lui convient très bien. Et puis vous connaissez le dicton : tout ce qui est petit est mignon et tout ce qui est grand est ***. Qui plus est, elle passe plus inaperçue par rapport à un grand dadet.
Bien qu’elle ne possède pas l’habitude de donner son poids et qu’elle ne le donnera jamais. C’est personnel comme information…il faut être aveugle pour penser que la jeune femme est obèse. Au contraire, elle est assez mince et se rapproche plutôt du poids plume. Attention Sarah est mince mais pas anorexique. D’ailleurs cela se voit. Elle a de jolies rondeurs et de jolies formes aux bons endroits. Elle n’est donc pas complètement plate. Bien qu’elle ne soit pas désagréable à regarder, on ne peut pas dire qu’elle soit du genre à s’exhiber et à se mettre en valeur. Son corps est toujours couvert et il est très rare de la voir porter des vêtements décolletés, qui pourraient laisser apercevoir l’un de ses atouts féminins. En parlant de vêtements, l’on ne peut pas vraiment dire que le look de la demoiselle soit marqué et qu’il est tendance à attirer les regards. Assez sobre, elle ne porte que des couleurs sombres. En effet, elle n’aime pas qu’on la regarde de trop près et préfère qu’on l’ignore. Ses vêtements ne se limitent qu’à quelques jeans, pull, t.shirts. Rien de bien exceptionnels comme on peut le constater.
Pour en revenir à son corps, elle n’est pas très grande et est plutôt maigre. De plus, sa peau est plutôt blanche, douce. On peut dire, sans mentir, qu’elle a une jolie peau de bébé. Elle bronze néanmoins assez rapidement et sa peau devient vite halée après s’être exposé au soleil.
Elle possède une longue tignasse blonde, tirant vers le roux. Ses cheveux sont ondulés et lui arrivent jusqu’au milieu du dos à peu près. Ils sont souvent emmêlés et coiffés dans tous les sens. Elle possède une frange qui tombe sur ses yeux et qui est aussi coupée assez bizarrement il faut le dire.
Elle ne s’embête pas vraiment à faire de coiffures particulières lorsque ça ne lui est pas demandé. Généralement, lorsqu’elle en a le temps et l’envie, elle les attache en deux couettes. Mais la plupart du temps elle préfère les laisser libre. C’est plus pratique et moins embêtant.
Son visage est légèrement arrondi, fin et mignon. Des joues légèrement rebondis, mais pas trop quand même. Des lèvres fines qui se dessinent en une moue peu sympathique. Et un petit nez, fin lui aussi et retroussé. Mais ce qui donne de la beauté à son visage sont ses yeux. Ils sont grands, ronds (heureusement...) et d’une jolie couleur marron. Son regard illustre assez bien sa personnalité. Ce petit côté sombre et solitaire…


>>Désolé pour le physique, il est pas génial mais je suis pas douée pour ça u_u<<


Caractère : Le caractère de Sarah est assez particulier. Unique en son genre, il est fort et assez imprévisible. On ne peut jamais prévoir les réactions que va avoir la jeune femme à l’avance. Bien qu’elle ne s’en rend pas particulièrement compte elle est plutôt mystérieuse et énigmatique. N’aimant pas parler de sa personne et préférant rester dans son coin, elle est plutôt discrète et on a tendance à l’oublier facilement. Ce qui ne la dérange pas vraiment. Etant une fille solitaire, elle aime la tranquilité et le calme. Les gens bruyants, idiots qui parlent pour ne rien dire l’ennuie au plus haut point. Un peu comme son père par exemple.
Bien sur chez cette personne on ne peut pas nier son aspect bizarre et dérangé. Rêveuse et souvent dans la lune, elle n’a pas les pieds sur terre. Ce qui fait d’elle une personne peu intéressé aux choses qui l’entourent. Néanmoins elle est à l’écoute des autres. Bien qu’elle ne soit pas douée pour réconforter les gens elle a toujours quelque chose de gentils à leur dire. Des paroles peut être un peu bêtes. Mais elle n’a pas l’habitude qu’on sollicite son aide et n’étant pas une personne à qui l’on s’attache vite elle n’a pas non plus l’habitude d’avoir des amis. La raison pour laquelle elle n’a pas beaucoup d’amis vient du fait qu’elle ne s’entend pas avec les gens « ordinaires ». Les gens normaux n’attirent pas son attention. Elle préfère de loin les personnes étranges qui cachent quelque chose. Elle trouve ces gens-là beaucoup plus intéressants et il est plus facile pour elle de leur parler.
Possédant un sens de l’humour assez particulier, elle exaspère facilement les gens avec. Son humour noir fait qu’on la regarde assez bizarrement. Mis à part cela elle n’a pas un sens de l’humour très développé et ne manque pas une occasion de dire à ceux qui l’ont qu’ils ne sont que des personnes grotesques. Comme on peut le constater, la demoiselle a une très haute estime d’elle-même. On peut parfois la surprendre à se faire des éloges. Et puisque que personne ne lui en fait…
Sarah est une fille sombre et peu bavarde. Elle affiche quasiment tout le temps une mine vide. Son air de « je m’en foutisme » est ce qu’on retrouve le plus chez elle. Heureusement lorsqu’elle s’intéresse vraiment à quelque chose son expression change. Elle est intelligente bien qu’elle ne le montre pas. Pourtant son intelligence ne lui permet pas d’éviter les embrouilles dans lesquelles elle se retrouve constamment emportée. Elle a la fâcheuse tendance de se fourrer dans de drôles de situations. Sans le faire exprès elle est souvent au cœur des ennuis.
On ne peut pas dire qu’elle soit une fille méchante ni même gentille. Elle est plutôt entre les deux. Mais son humeur change surtout en fonction de la personne qu’elle a en face d’elle. Il est assez facile de savoir si la jeune femme vous aime ou pas. Elle sera sensiblement plus sympathique avec quelqu’un qu’elle aime bien. Et bien plus sèche et énervante avec quelqu’un qu’elle n’apprécie pas.
Bien qu’elle soit patiente et calme, elle se vexe plutôt facilement et n’hésite pas à montrer lorsque quelque chose lui déplait. Elle ne s’énerve peut être pas facilement mais elle est tout de même irritable et si elle ne « pete pas son câble » elle fera tout pour que la personne en face d’elle perde patience. Elle est très forte pour ça. Vous comprendrez qu’elle est assez provocatrice et qu’elle n’a aucun remord avec ça. C’est une fille sans gène et qui n’a honte de rien. Enfin en théorie…
Elle est entêtée et lorsqu’elle a une idée en tête, ce n’est même pas la peine de penser à la lui enlever. Franche, elle va toujours au fond de sa pensée. Ce n’est pas le genre de filles à mentir bien au contraire. Preuve de son énorme égo, elle juge facilement les autres à la place de se juger elle-même.
En matière de garçons, elle ne s’y connaît pas vraiment puisqu’elle n’a jamais eu de petits amis. Elle est assez difficile à satisfaire et n’a trouvé aucun homme digne d’elle. De plus, bien qu’elle y pense de temps en temps trouver un copain n’est pas ce qui apparaît en premier sur sa liste de choses à faire. Comme elle n’a pas l’habitude de recevoir des mots gentils de la part des gens, le moindre compliment la fait sourire et rougir.



>>Merci pour l'acceuil. Au passage désolé j'ai été longue à faire le caractère et le physique...mais c'est bon normalement c'est terminé. J'espère que vous ne m'en voudrez pas mais j'ai mis le physique et le caractère après parce que ça rentrait pas sur mon précédent post...et comme je suis une flemmarde attitrée je n'ai pas eu le courage de mettre de l'ordre dans tout ça...mais si ca pose problème dîtes le moi et je mettrais ma flemmardise de côté ^^<<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   Mer 9 Juil - 15:01

Je crois comprendre pourquoi le caractère et le physique n'est pas rentré dans ton premier post...

Comment as-tu oser faire une fiche aussi longue? XD
Allez comme je suis d'une nature extremement généreuse tu est validée XD avec plaisir même

Enfin, va faire ta demande de rang avant que je ne me fache et te mange toute crue XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Jared Von Herrgal
Private Eye
Private Eye
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Aux trousses de Valten
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   Ven 11 Juil - 0:24

Voilà VALIDÉE

Et oui HOHO ya que l'admin qui peut faire double post What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com
Seikyo Madarame
Croqueuse d'homme
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 25
Localisation : En train de courtiser un homme
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   Mer 23 Juil - 19:53

Bienvenu (dsl j'avais cru te l'avoir déjà dit XD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miss Goodwill [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miss Goodwill [en cours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miss NRJ Nouvelle Calédonie 2010
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» (maternité amie des bébés - LHAB) Miss Hannah (part 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Umbrae Bellum :: Avant de commencer... :: Fiche de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: